Accueil Culture Scènes

«Iphigénie à Splott», Jennifer à Charleroi, même combat

Avant «  Antigone in Molenbeek » au Théâtre national, voici «  Iphigénie à Splott », actuellement au Théâtre de Poche. L’époustouflante Gwendoline Gauthier incarne cette guerrière moderne, sacrifiée sur l’autel de l’austérité. Une tuerie ! Dans tous les sens du terme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Splott. Ça sonne comme « splotch ». Comme le bruit d’une vieille loque mouillée qui s’écrase minablement au sol. Inutile d’avoir mis les pieds dans ce quartier de Cardiff, au Pays de Galles, pour deviner son cadre désolant. Usines désaffectées, population désœuvrée, minée par le chômage : Ken Loach aurait pu y tourner un de ces films, mais c’est le dramaturge britannique Gary Owen qui le devance pour en faire le décor de sa pièce, Iphigénie à Splott .

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs