Accueil Le direct Le direct économie

La maturité numérique des Wallons en légère croissance (2)

L'Agence wallonne du Numérique (AdN) a présenté vendredi son baromètre annuel de mesure des niveaux d'équipement et d'usage numériques des Wallons. Globalement, les résultats sont en progression; la pandémie ayant été un moteur d'accélération. La fracture numérique reste cependant importante, même si l'on constate que l'écart femmes/hommes en la matière tend à se résorber.
Temps de lecture: 2 min

A l'issue de l'année 2020, 96% des ménages wallons disposaient d'au moins un terminal numérique (smartphone, ordinateur portable, tablette, ...). La proportion de ménages n'ayant aucun accès au numérique a été divisée par deux par rapport au baromètre portant sur l'année 2019.

La pandémie de covid-19 a été un moteur d'accélération en la matière et 18% des ménages disent avoir dû s'équiper pour y faire face, notamment pour les études des enfants (dans 57% des cas) et pour le télétravail (42%).

Cependant, pour 10% des ménages actifs avec enfants, l'équipement à disposition reste insuffisant pour combler tous les besoins.

En outre, sur les 94% des ménages dont le domicile est connecté à internet, 12% jugent cette connexion trop faible, 31% la trouvent moyenne, pour seulement 57% de satisfaits.

Les compétences numériques sont à la peine, et ont peu augmenté sur un an. Une progression surtout marquée chez les femmes, qui résorbent dès lors quelque peu leur retard. 35% (+11 points de pourcentage) des Wallons souhaiteraient d'ailleurs pouvoir se former pour améliorer leur maîtrise du numérique.

Globalement, "une tendance d'amélioration se dégage, mais il reste des marges de progression importantes", note le ministre de l'Innovation et du Numérique, Willy Borsus. Le baromètre nous appelle "à être sensible à la fracture numérique qui pourrait créer de nouvelles discriminations", pointe-t-il, ajoutant que le numérique est "l'une des pierres angulaires" du plan de relance, doté d'un budget de 266 millions d'euros.

De son côté, l'Agence du Numérique insiste sur le besoin d'éducation au numérique dès le plus jeune âge, pas une éducation spécifique mais également par l'utilisation quotidienne dans tous les apprentissages, entre autres.

Enfin, un autre aspect étudié dans le cadre du baromètre est la sensibilisation du citoyen wallon aux liens entre numérique et environnement. Si la majorité des répondants se disent conscients de la nécessité de garder le plus longtemps possible ses équipements, ainsi que de supprimer les mails régulièrement, ils ne sont pas encore très nombreux à réaliser l'importance, d'un point de vue environnemental, de limiter la taille de ses écrans ainsi que les visionnages de contenus en streaming.

De façon générale, ce sont surtout les 30 à 65 ans qui sont les plus sensibilisés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs