Accueil Belgique Politique

Grand Baromètre: le PS chute en Wallonie, la N-VA et le Belang baissent en Flandre

D’après le Grand Baromètre Ipsos-Le Soir-RTL-Het Laatste Nieuws-VTM, le Parti socialiste est le grand perdant en Wallonie.

Temps de lecture: 3 min

Logo_BarometrePetitNEW

C’est le premier enseignement du Grand Baromètre Ipsos-Le Soir-RTL-Het Laatste Nieuws-VTM : le PS chute en Wallonie. A Bruxelles, les partis évoluent dans un mouchoir de poche. N-VA et Vlaams Belang perdent des plumes en Flandre.

En Wallonie, le PS en échec, MR, PTB et Ecolo à un souffle

Avec 21,4 % des intentions de vote, le PS fait 3,5 points de pourcentage de moins qu’en juin dernier selon Ipsos ; 4,7 points de moins que dans les urnes en mai 2019 ; il est le seul parti au sud à ne pas rééditer le score réalisé aux dernières élections. Le MR retrouve, quasiment, son résultat de mai 2019 : 20,3 % des intentions de vote aujourd’hui, il vient de 20,5 % des voix. Le MR se trouve désormais, au moins potentiellement, en position de doubler les rouges au classement.

Avec 18,7 %, le PTB confirme ses bonnes performances, il s’implante. Ecolo progresse sensiblement, atteignant 16,7 % des intentions de vote. Le CDH se contente d’un 10 % tout rond, pas éloigné de score aux élections, de 10,7 %. Avec 5,1 %, Défi peut oser espérer décrocher un élu fédéral.

Dans le top des personnalités, Sophie Wilmès devance le Premier ministre Alexander De Croo et Paul Magnette.

A Bruxelles : le coude à coude

A Bruxelles, le Grand Baromètre confirme qu’ils sont désormais trois à lutter pour la première place. Pour le PS et Ecolo, en légère hausse par rapport à juin, rien n’a changé depuis 2019 : ils sont toujours au coude à coude, avec un petit avantage aux verts. Le MR poursuit sa remontée : il enregistre une progression pour le quatrième sondage consécutif, dépasse son (mauvais) score électoral et rivalise avec les deux autres formations. De quoi crisper davantage encore le champ politique bruxellois, alors que la deuxième moitié de la législature s’ouvre.

Derrière ce trio, le PTB et Défi affichent une certaine stabilité (à 15 % pour l’extrême gauche, à 10 % pour les amarantes). Quant au CDH, il replonge sous le seuil électoral.

Au hit-parade des personnalités, Alexander De Croo détrône Sophie Wilmès, Paul Magnette complète le podium.

En Flandre : recul du Vlaams Belang et de la NVA

Et si la vague brune et nationaliste avait atteint sa hauteur maximale ? C’est le bilan, côté flamand, que l’on pourrait tirer du dernier sondage. Tant la rhétorique de Tom Van Grieken que celle de Bart De Wever semble s’être émoussée durant l’été puisque le Vlaams Belang (– 2,5 points) et la N-VA (– 0,6 point) perdent quelques plumes, tout en continuant à dominer de la tête et des épaules le paysage politique flamand. Néanmoins, le Vlaams Belang (23,6 %) a toujours 4,9 points d’intentions de vote de plus que son score des dernières élections, restant le premier parti du nord de pays, devant la N-VA (21,2 %), qui elle perd 4,3 points par rapport à 2019 (25,5 %).

L’Open VLD, le parti du Premier ministre reste à 11,4 % des intentions de vote, malgré sa présence médiatique. Vooruit (12,3 %) perd 0,3 point. Par contre, le CD&V redevient le 3e parti de Flandre avec 12,6 % (+ 2,6 points), coiffant ses partenaires de coalition fédérale. Groen est le deuxième gagnant puisqu’il progresse d’1,3 point, à 9,6 %, les écologistes revenant quasiment à leur score de 2019 (9,8 %).

Pour les personnalités préférées des Flamands, le podium reste inchangé avec Alexander De Croo (Open VLD), devant Bart De Wever (N-VA) et Conner Rousseau (Vooruit).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

32 Commentaires

  • Posté par Van Cappellen Eric, vendredi 24 septembre 2021, 18:52

    Tant que les gens feront confiance aux écolos…c’est foutu.

  • Posté par zay sergio, jeudi 23 septembre 2021, 16:06

    même avec tous les ravages qu'ils ont fait à Bruxelles, Ecolo progresse toujours. Les bruxellois n'apprendent toujours pas de leurs erreurs (sauf une certaine communauté qui tire profit de leurs parrains)

  • Posté par ROOS Christophe, samedi 25 septembre 2021, 10:38

    Quels ravages au juste ? Ne seriez-vous pas un bagnolard qui a du mal à vivre avec des pistes cyclables à côté de lui quand il est dans les bouchons ?

  • Posté par Desmet Marc, vendredi 24 septembre 2021, 15:03

    1)Vous habitez Bruxelles?, 2) vous préférez sans doute le PTB, 3) vous êtes JLB?

  • Posté par Vynckier Albert, mardi 21 septembre 2021, 7:16

    si vous retirez l'argent à un flamand, il sera moins bien traité qu'un francophone!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs