Accueil Économie Mobilité

Semaine de la mobilité: des pros du vélo sur les bancs de l’école

A Bruxelles, 71 écoles participent à l’action « À l’école sans ma voiture » dans le cadre de la semaine de la mobilité. Et à l’Institut Saint-Vincent de Paul à Forest, élèves et profs sont formés pour réparer et entretenir des vélos et accompagner un groupe de cyclistes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Dans le garage qui tient lieu d’atelier derrière l’école, Nikodem et Yannis jettent un œil aux câbles de frein sur la roue arrière du vélo. Le patin ne se remet pas correctement en place. Le réparateur des Ateliers Vélos Voot, appelé en renfort par l’Institut Saint-Vincent de Paul de Forest, leur montre comment faire. Ce vendredi matin, les élèves qui le souhaitent sont formés à l’entretien et la réparation de vélos. Nikodem, 18 ans, étudiant en commerce, est satisfait : « J’ai déjà quelques connaissances, j’ai repris le vélo pendant le confinement pour mes déplacements de loisirs. L’atelier confirme ce que je fais déjà et j’apprends quelques petites choses. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par VINCENT Patrick, lundi 20 septembre 2021, 7:48

    Il est évident que très peu de cyclistes/trotinettistes sont respectueux du code de la route et des autres usagers : non-respect des feus rouges, roulent sur la chaussée et/ou trottoirs lorsqu'il y a des pistes cyclables, ...etc...etc... bref ils roulent ou ils ont envie de rouler au plus grand mépris des autres usagers.

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 19 septembre 2021, 17:30

    Il serait d'abord; nécessaire d'inculquer les notions les plus élémentaires du "Code de la route" aux autres usagers de la route; comme nos cyclistes ; et pour la SÉCURITÉ de TOUS ! Dans la liste des infractions courantes, notons qu'en dehors des grandes villes : 90% de cyclistes ne respectent pas la priorité de droite ou roulent sur les passages "zébrés" ; 60 à 75% de cyclistes brûlent les feux rouges ou doublent l'obstacle sans se préoccuper du trafic en sens inverse ou bien ne respectent pas les piétons ou les mamans avec poussettes bébé; etc... En résumé : peu de respect pour les autres usagers; surtout les "usagers faibles" ! Alors ; soit méconnaissance du Code de la Route ou bien assurance d'impunité absolue car absence de plaque minéralogique vélo/ trotinettes ? Ou les deux ?

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs