Accueil Économie Consommation

Coronavirus: la TVA réduite dans l’horeca s’arrête fin septembre

La mesure ne sera pas prolongée.

Temps de lecture: 1 min

Le taux de TVA temporairement rabaissé dans l’horeca ne sera pas prolongé au-delà du 30 septembre, a indiqué dimanche le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) lors de l’émission «De Zevende Dag» sur la chaîne Eén (VRT).

Le taux réduit de TVA, à 6 %, avait été introduit en mai par le fédéral, pour la vente sur place de boissons ainsi que les services de restaurant et catering. Cette mesure temporaire entrait dans le cadre des aides corona, pour aider financièrement l’horeca à l’occasion de sa réouverture.

La mesure était annoncée comme valable jusqu’au 30 septembre inclus. Il n’y aura pas de prolongation, selon Vincent Van Peteghem.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Termam Alexis, lundi 20 septembre 2021, 8:56

    Quand la TVA est à 6%, si vous ne réclamez pas votre souche TVA (alors que c'est obligatoire de la donner et de la réclamer), les 6% que vous payez pour nos finances publiques resteront dans la poche du commerçant. Avec une TVA à 21%, c'est encore pire. Imaginez un peu la situation, payer des impôts n'est jamais amusant, mais ici le commerçant joue le rôle de percepteur d'impôts et il le garde pour lui, donc il vous vole tout simplement car au final c'est le client qui paie toute la TVA. Si les percepteurs (une personne réelle) d'impôts sur les salaires existaient toujours, est-ce que vous accepteriez qu'ils gardent la moitié de votre salaire sans les traiter de voleurs ?

  • Posté par Rabozee Michel, lundi 20 septembre 2021, 11:47

    Je viens de regarder, j'ai eu un autre cas dans un restaurant du Brabant Wallon: le ticket reprend les prix, en comptant la TVA à.... 12 % (ce ticket n'est pas la souche TVA, j'aurais dû me méfier quand il m'a dit que l'imprimante de TVA était en panne). Donc, il compte 12% de TVA pour le client, et en rétrocède 6 au fisc. Cool. Et je suppose qu'avec le retour à 21 %, il augmentera le prix TVAC en justifiant cela (je suppose que je dois être le seul abruti à garder les tickets de caisse). Je suis écoeuré. Et pour illustrer mon précédent propos: un menu du jour à 12 € fin 2019 (TVA 12%) est devenu en juin 12,50 € (TVA 6 %), qui deviendra donc 13,20 € (donc 13,50, pour arrondir) le 1er octobre. Bien joué. Le gouvernement n'aurait JAMAIS dû réduire temporairement cette TVA, ça a juste permis de masquer des augmentations difficiles à déceler par le client.

  • Posté par Rabozee Michel, lundi 20 septembre 2021, 11:27

    @ladeuze olivier: juste, pardon. Mais le raisonnement reste le même.

  • Posté par Termam Alexis, lundi 20 septembre 2021, 10:57

    @Rabozee Michel : 100% d'accord. Le client final va payer plus cher, et il faudrait être 100% sûr que ce n'est pas le commerçant qui va garder cette TVA en poche.

  • Posté par ladeuze olivier, lundi 20 septembre 2021, 10:57

    C'est 12% la TVA horeca (hors boisson) pas 21%

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko