Accueil Belgique

Le Passeport pour le bac est prédictif de l’échec

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 2 min

Tester les compétences des étudiants au début de leur cursus… Leur offrir ensuite un parcours à la carte permettant de combler leurs lacunes avant de possiblement se planter à la première session… Voire, dans les situations les plus délicates, leur suggérer de se réorienter précocement… C’est l’esprit du projet pilote « ma première bac sur mesure » testé cette année à l’ULB. C’est aussi l’esprit de l’opération « Passeport pour le bac » menée régulièrement depuis 2003 à l’UNamur, l’UCLouvain et Saint-Louis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs