Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Lior Refaelov mécontent de l’état du terrain du Standard: «Comment peut-on saboter un match de cette façon?»

Le buteur n’était pas du tout satisfait…

Temps de lecture: 1 min

Alors que les autres cadres tels que Wesley Hoedt et Hendrik Van Crombrugge étaient très critiques malgré cette victoire dans le Clasico, Lior Refaelov insistait quant à lui sur l’état du terrain pour expliquer la prestation peu convaincante des Mauves.

« Je ne comprends pas qu’on puisse saboter un match de cette façon ! Tout le monde espérait voir une rencontre de haut niveau mais rien n’a été fait en ce sens. Le terrain n’a pas été arrosé comme il aurait dû l’être juste avant le coup d’envoi (NDLR : le Standard a souligné que cela a été fait avant l’échauffement mais plus ensuite en raison de la prestation de DJs sur la pelouse juste avant le début du match). »

« Du coup, il était impossible de bien jouer au football », poursuivait l’Israélien. « Le ballon était comme un lapin. Totalement insaisissable. Je comprends que le terrain n’ait pas été arrosé à la mi-temps vu que les Rouches étaient réduits à dix. Mais quand même pas avant le match ! J’en ai d’ailleurs parlé à Leye à la pause. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir