Accueil Sports Football Football belge Standard

Le Clasico n’aura duré que… sept minutes

Pour la sixième fois de rang, un record depuis le début des années 2000, le Standard n’est pas parvenu à battre Anderlecht. La faute surtout à l’exclusion précoce d’Al-Dhakil. Le fait de match d’un Clasico qui n’a jamais atteint des sommets.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Une équipe ne pouvait pas, une équipe ne voulait pas. En quelques mots, le résumé d’un Clasico - le premier avec du public depuis vingt et un mois -, qui n’aura duré que l’espace de… sept minutes. Nul besoin d’une licence pro d’entraîneur pour comprendre que le tournant de ce non-match entre Liégeois et Bruxellois a pris un tournant décisif à la septième minute de jeu. Auteur d’un contrôle approximatif, Ameen Al-Dakhil est ensuite l’auteur d’un double mauvais réflexe : il retient Verschaeren avant de toucher le ballon de la main. Sanction irrévocable grâce à l’appui du VAR qui avait tout vu avant Nicolas Laforge. Et un match, entamé dans une ambiance comme pratiquement seul Sclessin est capable d’en produire en Belgique, qui penche largement en faveur du Sporting d’Anderlecht. Théoriquement du moins.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Le Raleur ., lundi 20 septembre 2021, 12:13

    7 pour Klauss ? 0 tir cadré de Klauss. Un penalty a été oublie par le VAR : Lors de la première attaque d'Amazu, un défenseur lui tape dans le ventre avec son pied. L'arbitre n'a pas osé siffler.

  • Posté par VAN DOOREN Bernard, lundi 20 septembre 2021, 7:50

    Anderlecht a dominé sans être efficace et a eu la maîtrise du jeu. Ce n'était pas au Sporting de prendre des risques mais au Standard de prendre le match en main. Arbitrage parfait n'en déplaise à un certain dirigeant Ecolo. Sans Bodart, cela aurait pu être 0-3 et là on disait plus rien.

  • Posté par Dehaye Jean, lundi 20 septembre 2021, 16:51

    Je vous rejoins dans la critique envers JM Javaux. Son tweet à l'égard de l'arbitre est stupide... Il a laissé parler le supporter frustré, ce qui est assez indigne d'un homme politique.... La 1ere carte rouge est inéluctable. Leye lui-même l'a reconnu sans émettre la moindre objection.

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs