Accueil Société

Inondations: la Croix-Rouge prévoit de consacrer 2 millions d’euros de don pour les écoles sinistrées

Au total, 134 écoles ont été fortement touchées par les graves inondations de la mi-juillet.

Temps de lecture: 2 min

La Croix-Rouge de Belgique a annoncé, lundi, qu’elle consacrerait deux millions d’euros pour venir en aide aux 134 écoles sinistrées par les graves inondations de la mi-juillet, et ce, quel que soit le réseau d’enseignement. Au lendemain du désastre, l’association, et son équivalent flamand (Rode Kruis Vlaanderen), avait pu compter sur la générosité des Belges et récolter près de 40 millions d’euros.

Le montant débloqué pour chaque établissement dépendra du nombre d’élèves de l’école, du type d’enseignement (maternel, primaire, secondaire, enseignement qualifiant ?), et se fera au prorata de l’enveloppe disponible. « Concrètement, les écoles évaluent elles-mêmes leurs besoins : il peut s’agir de matériel pédagogique, d’équipement de pointe dans l’enseignement qualifiant, d’équipement de cours de récréation ou de salles de sport, ou encore d’organisation d’activités collectives visant le bien-être des élèves touchés par les inondations », détaille le communiqué.

Certains établissements ont d’ailleurs déjà pu bénéficier d’une telle aide, à l’instar de l’école Saint-Michel à Verviers. « La Croix-Rouge a déjà financé la journée récréative du 2 septembre pour les 400 élèves et ça leur a fait un bien fou. Deux classes restent totalement inutilisables et il n’y a pas encore de chauffage dans tous les locaux. Nous avons répondu à l’appel d’offre et grâce à cela, on pourra équiper notre salle de gym et réaménager la cour de récréation », s’est réjoui, le directeur de l’établissement, Rodolphe Bastin, cité dans le communiqué.

Pour l’organisme, il ne s’agit cependant pas de « remplacer les subsides accordés par les autorités compétentes, ou d’intervenir dans des dépenses qui seraient couvertes par les assurances mais bien d’intervenir pour des biens et services au profit direct de tous les élèves sinistrés. Cette aide est accordée à titre exceptionnel, en concertation avec le cabinet de Caroline Désir, la ministre de l’Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles », précise le communiqué.

Deux mois après les intempéries, la Croix-Rouge a déjà engagé cinq millions d’euros dans les activités de première urgence, l’aide alimentaire et l’hébergement aux personnes sinistrées.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean Faux, lundi 20 septembre 2021, 19:27

    Perversion du système: la Croix-Rouge a pour vocation l'aide d'urgence, mais pas le remplacement de matériel (assuré ou pas) dans des écoles ou chez des privés, ou le financement de journées récréatives. Surtout après avoir été critiquée par des bourgmestres pour avoir trop apporté peu d'aide d'urgence. Si tous les ministères et organisations commencent à faire un peu de tout, il y aura à la fois des gaspillages et des aides nécessaires qui ne seront pas données.

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko