Accueil Monde États-Unis

Assemblée générale de l’ONU: la crise couve entre Europe et Etats-Unis

La 76e session de l’Assemblée générale de l’ONU devait mobiliser la planète autour de l’urgence climatique. Les maladresses de l’Administration Biden à l’égard de ses alliés ont détourné l’attention, remettant en cause le plaidoyer général en faveur du multilatéralisme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

La grand-messe onusienne, pour son retour discret à « Big Apple » après une édition 2020 en « distanciel », devait accorder une priorité à l’urgence climatique. Les événements mondiaux ont bouleversé la donne, et le calendrier laborieusement ébauché d’une semaine de haut niveau à laquelle participent plus d’une centaine de chefs d’Etats et de gouvernements.

Dans les couloirs de l’ONU, on ne parle plus que du président américain, des faux pas de son Administration et des deux crises récentes très largement provoquées par Washington.

Joe Biden, qui doit s’exprimer ce mardi matin à 10h de New York (16h de Bruxelles), est un vieil ami de l’ONU, dont il avait contribué à la fin des années 1990 à épurer la dette américaine, doit cette fois réitérer que l’Amérique est de retour et plaider la cause du multilatéralisme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par D Marc, mercredi 22 septembre 2021, 12:27

    Cette réunion plénière de l'ONU c'est le "bal des faux-culs". Chaque dirigeant des 193 Etats membres prononce son laïus lénifiant et retourne chez lui, fier comme Artaban. Les discours des dirigeants américains et chinois sont de la pure hypocrisie. Ils ont donné le ton ...

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mardi 21 septembre 2021, 22:37

    Et si les européens se tournaient vers les russes ?!?

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, mardi 21 septembre 2021, 20:19

    Une précision ??? -----Le masque sera t'il obligatoire pour tous les vaccinés à l'étranger pénétrant sur le territoire des USA ?--- Donc, y aurait t'il des étrangers avec masques et les citoyens américains . Comment les différencier ? --Cela serait assez cocasse.

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, mardi 21 septembre 2021, 20:18

    Une précision ??? -----Le masque sera t'il obligatoire pour tous les vaccinés étrangers sur le territoire des USA ?--- Donc, y aurait t'il des étrangers avec masques et les citoyens américains . Comment les différencier ? --Cela serait assez cocasse.

  • Posté par Borsu Patrice, mardi 21 septembre 2021, 20:08

    Ceci dit, cette "crise" AUKUZ/sous-marin français a un effet extrêmement intéressant pour les alliés de l'OTAN - à l'exception des britanniques (bienfait pour eux!). En se conduisant de la sorte vis-à-vis de la France, allié de poids nucléaire dans l'alliance, dans le cadre de la politique Asie-Pacifique des USA, l'administration Biden désolidarise 'de facto' le camp occidental dans sa très hasardeuse politique vis-à-vis de la Chine. Les Etats-Unis viennent de lâcher Taiwan et toute l'Asie du sud-est, avec cette alliance grotesque et ridicule (et raciste, s'il vous plait, puisqu'elle ne concerne que des blancs, anglo-saxons et protestants...), ils assumeront seuls leur panique : "Messieurs les américains, puisqu'il vous plaît de vous comporter de la sorte vis-à-vis d'alliés et de partenaires, démerderez-vous tout seuls!"

Plus de commentaires

Aussi en USA

Un nouveau lanceur d’alerte accuse aussi Facebook de tous les maux

Un nouveau lanceur d’alerte accuse Facebook de faire passer les profits avant la modération des contenus problématiques, d’après le Washington Post, alors que le géant des réseaux sociaux peine à s’extirper du scandale causé par les révélations de son ancienne ingénieure Frances Haugen.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs