Accueil Société

Un contrôle de police dégénère à Molenbeek, le parquet explique le déroulement des faits (vidéo)

Le juge d’instruction dispose d’un délai de 48h pour prendre une décision concernant le suspect.

Temps de lecture: 2 min

Ce lundi 20 septembre, une brigade de police a procédé à un contrôle routier d’un véhicule mal stationné à Molenbeek-Saint-Jean. Les papiers du véhicule n’étaient pas en règle et le conducteur a refusé d’obtempérer, a indiqué mardi le parquet du procureur du Roi de Bruxelles dans un communiqué de presse.

Après l’arrivée du reste de la brigade, le conducteur du véhicule est devenu agressif pour finalement prendre la fuite après avoir donné plusieurs coups de pied aux policiers présents, rapporte encore le communiqué. « La brigade anti-agression, venue en renfort, a finalement pu intercepter le conducteur un peu plus loin sur la chaussée de Gand, en direction des Etangs noirs. Trois policiers ont été amenés à l’hôpital avec des blessures graves. Ils ont pu quitter l’hôpital après avoir reçu les soins nécessaires. »

Deux autres policiers ont été blessés plus légèrement tandis que le conducteur du véhicule a été mis à la disposition du parquet qui a « requis un juge d’instruction de faits de coups et blessures volontaires avec incapacité de travail envers des agents de police, rébellion sans armes, menaces par gestes ou emblèmes d’un attentat contre les personnes punissable d’une peine criminelle », précise le parquet.

Le juge d’instruction dispose d’un délai de 48 h à partir de la privation de liberté pour prendre une décision concernant le suspect.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, mardi 21 septembre 2021, 16:26

    On pourra bientôt renommer la section "fait divers" en "fait de Molenbeek".

  • Posté par Froès Laurent, mardi 21 septembre 2021, 16:16

    On ne sait rien de l'individu en question. Si ça se trouve, il est en pleine décompensation et à besoin de soins en étant jugé irresponsable de ses actes. Nous devons être davantage sensibilises au problématiques de santé mentale qui explosent en ce moment. J'espère que ces policiers s'en sortiront sans dommages.

  • Posté par cordier laurent, mardi 21 septembre 2021, 15:53

    C'est malheureusement devenu monnaie courante. On ne respecte pas la Loi en toute connaissance de cause et, lorsque l'on se fait attraper, on devient violent dans l'espoir de "passer au travers". Dans cette histoire, il est à noter que 5 personnes qui ne faisaient que leur travail au service de la communauté se sont retrouvées blessées. Je souhaite un prompt et complet rétablissement à ces personnes.

  • Posté par collin liliane, mardi 21 septembre 2021, 14:34

    A lire: "Agression de cinq policiers à Molenbeek: "Il y a des zones de non-droit où on demande aux policiers de ne plus aller à Bruxelles, ça me fait vraiment peur"

  • Posté par Visiteur, mardi 21 septembre 2021, 14:01

    Moureaux, quelle blague...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko