Accueil Sports Tennis

Anvers, port d’attache d’Andy Murray

Un Britannique tête d’affiche à l’European Open, il y a de quoi faire sourire les opposants au Brexit… Mais plus sérieusement, le retour d’Andy Murray (34 ans) dans ce tournoi d’Anvers où il a enlevé le 46e et actuellement dernier titre de sa carrière, est une vraie plus-value pour une épreuve qui s’offre à nouveau un très beau plateau avec, par ailleurs, 7 joueurs du top-20 mondial qui en découdront aussi à la Lotto Arena, dans un petit mois.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’European Open a plutôt bien passé son… test Covid, puisqu’un an après un tournoi chamboulé, mais qui avait tenu jusqu’au bout (« on avait dû s’adapter plus de 100 fois aux changements de protocole », se rappelait Dick Norman, le directeur du tournoi), voici l’épreuve anversoise à nouveau fière de présenter une superbe affiche pour sa sixième édition. « Le plateau sera encore plus fort que les années précédentes et la concurrence très solide », affirme avec fierté le géant de Waregem. Il faut dire qu’en annonçant, ce mardi, la présence de 7 top-20 (notamment Auger-Aliassime, Sinner, Schwartzman ou Carreno-Busta), en plus de la présence de Dimitrov et de Fognini et surtout du retour d’Andy Murray, les organisateurs ont frappé fort pour cet ATP-250, désormais seul tournoi pro organisé en Belgique ! « J’ai la chance d’habiter Barcelone où je croise de temps à autre Gawain Davies, l’agent d’Andy Murray », explique Kristoff Puelinckx, le propriétaire de l’épreuve.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs