Accueil Culture Cinéma

Sophie Marceau à propos de «Tout s’est bien passé»: «Déjà toute petite, je m’imaginais vieille»

Sophie Marceau fait son grand retour au cinéma avec le vingtième long-métrage de François Ozon, adaptation du livre d’Emmanuèle Bernheim, sur la fin de vie et l’euthanasie. Drôle et poignant.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 9 min

La cinquième fois fut la bonne. Sophie Marceau a enfin dit « oui » à François Ozon qui l’avait déjà sollicitée pour 8 Femmes, 5 × 2, Jeune et jolie et Potiche. Quand elle reçoit le livre d’Emmanuèle Bernheim (amie de François Ozon, décédée d’un cancer en 2017) qui raconte comment elle a aidé son père à mourir, elle est bouleversée et répond dans la journée. Le cinéaste écrira le scénario de Tout s’est bien passé en pensant à elle. Sur le tournage, le maître mot fut « pas de pleureuse ».

Avec « Tout s’est bien passé », vous faites votre grand retour car vous vous êtes retirée volontairement du cinéma pendant trois ans. Pourquoi ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs