Accueil Monde Europe

Espagne: huit migrants, dont un enfant, retrouvés morts sur la côte andalouse

Depuis ce dimanche sur des plages de la province d’Almería en Andalousie, huit cadavres de migrants partis d’Algérie ou du Maroc, dont celui d’un enfant, ont été retrouvés.

Temps de lecture: 2 min

Huit cadavres de migrants partis d’Algérie ou du Maroc, dont celui d’un enfant, ont été retrouvés depuis dimanche sur des plages de la province d’Almería (Andalousie), dans le sud de l’Espagne, ont indiqué mardi les autorités locales.

«Un total de huit cadavres ont été localisés entre les villes de Carboneras et Vera, correspondant à une ou plusieurs embarcations», a indiqué la sous-préfecture d’Almería à l’AFP.

L’un des corps est celui d’un enfant et deux autres sont ceux de femmes, a précisé le service d’urgences de la région d’Andalousie dans un communiqué.

«En cours d’identification»

Ces corps «sont en cours d’identification», a précisé un porte-parole de la Garde civile d’Almería.

Les migrants venant d’Algérie ou du Maroc, qui sont parfois originaires d’autres pays africains, sont de plus en plus nombreux à tenter de traverser la Méditerranée occidentale pour rejoindre l’Espagne.

Au total, 10.701 migrants sont arrivés sur les côtes du sud de l’Espagne, ainsi qu’aux Baléares, entre le 1er janvier et le 14 septembre, soit 1.680 de plus que sur la même période de l’an dernier, selon les derniers chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur.

D’après l’Organisation internationale pour les Migrations, au moins 238 migrants ont perdu la vie en Méditerranée occidentale depuis le début de l’année.

La principale route maritime pour les migrants africains essayant de rallier l’Espagne reste toutefois celle des Canaries, un archipel situé au large des côtes atlantiques du Maroc. C’est aussi la route la plus dangereuse.

À lire aussi Grand format - Sauvetages en Méditerranée: 40 jours à bord du bateau de MSF

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, mardi 21 septembre 2021, 21:24

    De nombreux africains débarquent à Tenerife après 10 jours de traversée à partir des côtes sénégalaises quand tout va bien, ce qui n'est pas toujours le cas. Pour info. ceux qui "ratent" les Canaries ( panne moteur, pas assez de carburant, chaloupe surpeuplée qui coule à cause des vagues trop hautes, inexpérience etc, ) c'est alors une dérive vers les îles Caraïbes qui peut durer jusqu'à 8 mois: ce courant vers le large a une vitesse de 28 cm à la seconde. C'est le même courant océanique qui avait conduit Christophe Colomb aux Caraïbes. Les côtiers voient alors arriver ces chaloupes remplies des squelettes des candidats à l'exil morts de soif et de faim depuis bien longtemps.

  • Posté par collin liliane, mardi 21 septembre 2021, 23:03

    @Martin Roland, Taux de fécondité des femmes sénégalaises en 2000: 5,45.

  • Posté par Martin Roland, mardi 21 septembre 2021, 21:30

    Ces africains sont souvent des pêcheurs qui n'ont plus rien à pêcher: de gros chalutiers de tous les pays, même de Chine , viennent écumer l'océan en face de chez eux, privant ces pêcheurs et leur famille de leur seul moyen de subsistance, les poussant à migrer vers "l'eldorado" en risquant leur vie, en fait un enfer sur l'eau et encore après s'ils ont eu la chance de débarquer ...

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 21 septembre 2021, 18:50

    Il y a la guerre en Algérie et au Maroc ? Pourquoi veulent ils venir en Europe étant donné qu ils n arrêtent pas de critiquer notre mode de vie et qu ils nous détestent ?

  • Posté par Martin Roland, mardi 21 septembre 2021, 21:12

    Simpliste.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs