Accueil Économie Finances

Les grandes banques vont diviser par deux le nombre de distributeurs

Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC vont développer un réseau de distributeurs « neutres », appelés « des points cash », et promettent que 95% de la population aura un accès au retrait en cash dans un rayon de 5 km.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Faire mieux avec moins ». C’est, en résumé, ce que promet l’initiative Batopin qui fait cependant l’objet de nombreuses critiques. L’entreprise lancée fin 2019 par les quatre premières banques du pays (BNP Paribas Fortis, KBC, Belfius et ING Belgique) qui pèsent ensemble 73 % du marché belge des distributeurs de billets vise à rationaliser fortement le nombre d’automates gérés et financés par ces dernières. Problème : ses plans initiaux avaient été recalés par la Banque Nationale de Belgique il y a quelques mois, notamment parce qu’ils lésaient le sud du pays. Batopin s’était alors engagée à améliorer ses chiffres d’ici au mois de septembre. Selon nos informations, la nouvelle copie présentée au superviseur bancaire introduit de légères améliorations mais projette toujours de diviser le nombre de machines à cash des grandes banques par deux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

44 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, dimanche 3 octobre 2021, 14:05

    A tous ceux qui sont pour le payement par carte, sans contact etc. etc., voici une nouvelle preuve de la main mise entière des banques sur votre argents !!! Arrêtez de réclamer la suppression de l'argent liquide ! Les banques se foutent de vous, ils sont maintenant maître de l'argent en tout et font ce qu'ils veulent de l'argent dont vous être soi-disant le dépositaire, idiot va !!!

  • Posté par Simon Jean, jeudi 23 septembre 2021, 22:58

    Le système capitaliste et contrôlant en vigueur nous pousse de plus en plus dans la matrice de la digitalisation que cela soit via les banques, les services publics, le contrôle sanitaire (CST), les medias,... Il ne sera bientôt plus possible de survivre sans smart phone ou sans PC. A quand la puce électronique dans le cerveau ?

  • Posté par de Meulemeester Gérald, vendredi 24 septembre 2021, 16:03

    Si ça peut rendre certains plus intelligents, pourquoi pas ? :)

  • Posté par Breyne Jean, jeudi 23 septembre 2021, 19:06

    les banques maltraitent leur clientèle et leur personnel.... il est anormal de mettre autant de distance avec leur clientèle (call-center pour les joindre, uniquement sur rendez-vous,..) on ne ne peut accepter leur politique de course au fric.... sans rencontrer les clients.....beaucoup de personnes sont désormais exclues du service bancaire. Le covid a bon dos....

  • Posté par Coppens Alain, jeudi 23 septembre 2021, 17:40

    Une solution, se rendre à son agence et retirer le montant de son salaire où de sa pension chaque mois. On verra qui sera le plus ennuyé....

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs