Accueil Monde États-Unis

La querelle euro-américaine perturbe la grand-messe de l’ONU

A la tribune des Nations Unies, Joe Biden a usé d’accents multilatéralistes pour annoncer ses combats sanitaires, environnementaux et démocratiques. Mais le discours du président américain n’a pas convaincu ses alliés européens.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

L’Amérique est de retour ? Où ça, en Amérique, ou bien ailleurs ? » Charles Michel, le président du Conseil européen, résumait ainsi la curieuse entrée en matière de Joe Biden à l’assemblée générale des Nations Unies. L’ironie mordante du politicien belge émane d’une conjonction malheureuse d’événements pour Washington, qui ont mis à mal la diplomatie censément apaisante de l’administration Biden.

C’est une véritable crise de confiance que le président des Etats-Unis découvre en arrivant à New York pour un discours très attendu à la tribune de l’ONU. Le retrait subit d’Afghanistan, terriblement mal géré, conclu par une bavure (tir de drone erroné, 10 morts dont 7 enfants) a froissé les alliés de l’Amérique pris de court, notamment Britanniques et Allemands. L’annonce de l’alliance stratégique avec le Royaume-Uni et l’Australie, dite AUKUS, a provoqué la sainte colère de la France, évincée d’un contrat naval historique avec Canberra, au profit de l’industrie de défense américaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Glossy P, mercredi 22 septembre 2021, 19:23

    Beaucoup d'entre nous semblent l'avoir compris : la diplomatie internationale sera le cercueil politique de Joe Biden. Son idéalisme outrancier va lui faire commettre erreurs sur erreurs. En matière diplomatique, comparé à Trump, Biden n'est qu'un nain ratatiné !

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 22 septembre 2021, 14:01

    Le sous-marins? Quelques réflexions: 1/ Les Français font les vierges outrés alors que tout le monde connait le jeu (sauf eux). 2/ L'Europe est solidaire avec les Français. Oui, pour vendre des armes. Voilà nos valeurs essentielles qui favorisent tout à coup solidarité collective unanime? 3/ Cela fait des années que l'on essaie de faire comprendre à nos politiques que les USA c'est et ce sera toujours "America first" et qu'il est temps de construire une Europe pas seulement économique mais surtout POLITIQUE, SOCIALE, FISCALE ...si on veut avancer au lieu de reculer

  • Posté par D Marc, mercredi 22 septembre 2021, 13:19

    Les États-Unis se concentrent sur les priorités et les régions du monde, comme l'Indo-Pacifique, qui sont les plus importantes aujourd'hui. La France a mal à son égo. Joe Biden ignore la fureur de l'UE (poussée par la France) au sujet de l'AUKUS.

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mercredi 22 septembre 2021, 9:34

    L'économie europeenne doit s'affranchir de celle des américains....

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mercredi 22 septembre 2021, 9:34

    L'économie europeenne doit s'affranchir de celle des américains....

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs