Accueil Le direct Le direct économie

Un tiers de cyclistes bénéficiant d'une indemnité vélo en moins sur les routes

En 2021, un travailleur sur sept (14%) reçoit encore une indemnité vélo pour les kilomètres parcourus entre son domicile et son lieu de travail contre 22% en 2020, indique mercredi le prestataire RH SD Worx. La baisse s'observe dans toutes les provinces du pays.
Temps de lecture: 1 min

"Le Covid-19 a entraîné une baisse du nombre de cyclistes bénéficiant d'une indemnité vélo par rapport à l'année dernière (2020) et à la période pré-coronavirus (2019). La baisse se confirme surtout chez les employés, qui ont souvent été obligés de travailler à domicile. Chez les ouvriers, il y a une légère augmentation", souligne SD Worx.

Le recul observé est différent d'une province à l'autre. "Près d'un quart des travailleurs de Flandre orientale peuvent compter sur une indemnité vélo par kilomètre parcouru. À Bruxelles, nous constatons une réduction de moitié des travailleurs (de 11,8 % en 2019 à 6,7 % en 2021), mais la plus forte baisse concerne les travailleurs actifs dans le Brabant flamand : de 18,5 % à 8,7 %", explique Valérie t'Serstevens de SD Worx. Le succès de la prime vélo est faible en Wallonie: 1,29% des travailleurs à Namur, 1,35% dans le Hainaut, 1,74% à Liège et 2,17% dans le Brabant wallon.

Aucune obligation légale n'impose à l'employeur d'indemniser les travailleurs qui roulent à vélo pour leurs efforts. L'indemnité vélo est un incitant volontaire, sauf si elle a été convenue au niveau sectoriel, comme dans le secteur des soins de santé. Souvent, l'octroi est réglé par l'employeur lui-même, au niveau de l'entreprise.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs