Accueil Économie Entreprises

Logistics Nivelles va fermer d’ici l’automne 2022: 549 personnes licenciées

La procédure d’information et de consultation en matière de licenciement collectif a été lancée ce mercredi.

Temps de lecture: 1 min

La direction du groupe de logistique Kuehne+Nagel a annoncé mercredi la fermeture de son site nivellois d’ici l’automne 2022. Une procédure de licenciement collectif va être lancée, concernant les 549 personnes actives.

La situation de Logistics Nivelles est « particulièrement préoccupante » depuis la reprise de l’usine en 2005, selon Kuehne+Nagel. « Après plusieurs réorganisations, le site continue à générer des pertes importantes au fil des années. (…) Sans perspective de profitabilité, la société ne peut plus, (au départ de Nivelles), continuer à servir (Carrefour, NDLR), son client unique actif dans la grande distribution. »

Afin de pouvoir encore approvisionner ce client, la direction envisage de relocaliser l’activité aclote vers deux implantations en Flandre : Kontich (Anvers) pour les produits secs et Kampenhout (Brabant flamand) pour les produits frais. Kuehne+Nagel adoptera une configuration nationale pour la gestion de ces deux types de produits, au départ de ces deux sites flamands.

La procédure d’information et de consultation en matière de licenciement collectif a été lancée mercredi. La direction « fera tout pour que cette phase se déroule de la meilleure façon possible, dans un esprit de dialogue ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Restons Optimistes , mercredi 22 septembre 2021, 18:32

    """Les syndicats savaient mais n'ont rien dit"" Tout est dit Les "saints dit k" ont encore joué double jeu pour préserver leurs intérêts personnels. De toute façon,à leur décharge,cela n'aurait rien changé car la macro-économie se répète inlassablement!

  • Posté par mauroy charles, mercredi 22 septembre 2021, 16:04

    Ils ont peut-être peur de l'arrivée du PTB en Wallonie....il est vrai que le couplé socialistes et ptbistes a tout pour plaire aux investisseurs....

  • Posté par Van Deuren Alain , mercredi 22 septembre 2021, 15:40

    Un pt'it malin à dit dernièrement que le travail était un devoir ! Apparemment ce devoir est un coût trop important pour certaines entreprises. Courage aux travailleurs Logistics Nivelles.

  • Posté par Le Raleur ., mercredi 22 septembre 2021, 15:07

    Si la direction flamande veut à tout prix fermer le site de Nivelles : ok. C'est son choix. Mais pourquoi les Wallons ne feraient pas pression sur Carrefour pour imposer un centre de distribution en Wallonie ou alors de se faire livrer depuis la France. La Flandre aurait tout à y perdre car si ce projet fonctionne, ce sont leur dépôts qui seront menaçés. Le problème de Nivelle existe depuis la période GB. Les importateurs Belge en livrent qu'en dernier lieu le dépôt de Nivelle et dans le frais, c'est toujours une plus mauvaise qualité que dans les autres centres de distribution. Aldi Lidl Delhaize livrent qu'à partir de la Flandre. Colruyt livre en partie de la Wallonie mais c'est souvent avec du personnel néerlandophone. Les politiques, RTBF/RTL , les journaux ne suivent pas assez et ne font pas assez de pression (Lobying) mois après mois pour sauver/créer de l'emploi en Wallonie.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mercredi 22 septembre 2021, 15:16

    Un allocataire, un fonctionnaire ou un "travailleur" de "parastatal", ASBL subisidée etc., c'est toujours un nouveau client pour le système wallon. Un travailleur du privé, c'est quelqu'un qui pactise avec l'ennemi. Un indépendant, c'est déjà un crypto-fasciste. Un chef d'entreprise en société, là on est au stade hitlérien, sauf s'il devient un entrepreneur "ami" dans les marchés publics (dans ce cas tout est oublié). Les politiques wallons ne se bougeront jamais pour des gens qui ne dépendent pas d'eux. Ils feront au contraire tout pour les amener à venir manger dans leur main.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs