Accueil Société

Quarantaine, troisième dose…: les décisions de la Commission interministérielle

La Commission interministérielle (CIM) rassemblant les différents ministres de la Santé s’est réunie ce mercredi pour examiner le rapport qui lui a été remis par le Conseil supérieur de la santé.

Temps de lecture: 2 min

Les règles de quarantaine pour les moins de 12 ans qui ont eu un contact avec une personne infectée par le covid sont assouplies. La conférence interministérielle (CIM) santé a pris une décision en ce sens mercredi, a-t-on appris auprès du porte-parole du ministre flamand de l’Enseignement Ben Weyts.

Deux modifications majeures ont été apportées. Tout d’abord, une classe ne devra être placée en quarantaine que lorsque plusieurs contaminations ont été constatées en une semaine. Jusqu’à présent, cette période était de deux semaines.

Ensuite, un élève en quarantaine pourra revenir en classe dès le jour de la réception d’un test négatif.

« Les règles seront alignées sur les règles qui s’appliquent aux personnes vaccinées », a déclaré le cabinet Weyts. « Dans les faits, les moins de 12 ans sont traités comme les vaccinés. »

Les résidents des MRS auront leur troisième dose

La Commission interministérielle (CIM) rassemblant les différents ministres de la Santé a également décidé de suivre le rapport qui lui a été remis par le Conseil supérieur de la santé. Celui-ci préconisait notamment d’administrer une troisième dose de vaccin anticovid aux résidents des maisons de repos et de soins (MRS), qui ont été les premiers à se faire vacciner au début de l’année, mais aussi d’envisager de le faire pour les seniors, en commençant par les plus de 85 ans, parmi les plus à risque de faire une forme grave de la maladie.

On sait qu’un système immunitaire vieillissant perd de son efficacité, un phénomène qu’on appelle l’immunosénescence. La dose additionnelle vise donc à stimuler les défenses immunitaires des seniors pour leur permettre de mieux se défendre face au virus.

Mais à partir de quel âge donner ces boosters ? Les données scientifiques en provenance d’Israël et de Grande-Bretagne sont en cours d’analyse. La CIM poursuivra les discussions samedi sur l’éventualité d’une troisième dose pour les plus âgés.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Balducci Giuseppe, mercredi 22 septembre 2021, 22:07

    C'est interessant que après cet décision, une école à Uccle a décidé de fermer ces portes a plus de 400 élèves aujourd'hui et jusqu'au 4 octobre. Encore une fois la santé avant l'éducation. Et quid des parents de ces enfants obligés a rester a la maison sans couverture du chomage covid?

  • Posté par massacry olivier, mercredi 22 septembre 2021, 15:13

    Deux questions: 1) y a-t-il eu tant de classes fermées? 2) plusieurs cas observés dans une classe, c'est combien?

  • Posté par massacry olivier, mercredi 22 septembre 2021, 15:39

    @Olivier, à lire l'article, les règles ont changé, pour la fermeture des classes c'est plus de 2 élèves, mais est-ce 3 ou 5?

  • Posté par Georis Olivier, mercredi 22 septembre 2021, 15:22

    Oui (cas d'un collègue pour sa fille). Et à ma connaissance c'est 2 élèves ou un enseignant, mais je peux me tromper.

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, mercredi 22 septembre 2021, 13:52

    Et la casquette offerte avec le logo Pfizer pour le 5eme dose, ils ont aussi tranché?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko