Accueil Économie Mobilité

Uber veut un seul statut pour ses chauffeurs et les taxis

En attendant d’être entendue par le gouvernement bruxellois qui examinera dans les prochains jours un avant-projet de « plan taxi », la plateforme Uber plaide pour un seul et même statut pour tous ceux qui transportent des personnes contre rémunération.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

On nous l’avait promis il y a 7 ans : un nouveau « plan taxi » – destiné à réorganiser le transport rémunéré de personnes, soit l’activité des taxis mais aussi des chauffeurs VTC (pour voiture avec chauffeur, NDLR) – devrait finalement très prochainement voir le jour en Région bruxelloise. « Nous déposerons un avant-projet d’ordonnance dans quelques jours sur la table du gouvernement », confirme Nancy Ngoma, porte-parole du ministre-président Rudy Vervoort (PS) en charge du dossier. Voilà qui devrait soulager la plateforme d’origine américaine Uber qui organisait mercredi une conférence de presse pour crier son désespoir : à Bruxelles, le quotidien des quelque 2.000 chauffeurs opérant via son application est effectivement devenu compliqué depuis mars dernier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs