Accueil Belgique

«L’assurance chômage n’est pas le bon véhicule»

L’idée d’allocations pour les personnes qui démissionnent a ses opposants. Mais aussi ses partisans, qui se veulent en l’occurrence plus « pragmatiques »

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Des allocations de chômage pour les personnes qui démissionnent. L’idée à laquelle travaille le ministre de l’Emploi Pierre-Yves Dermagne va sans doute provoquer pas mal de débats dans les prochaines semaines si le socialiste va au bout de son ambition. Car, dès ce mercredi, les oppositions ont affleuré sur le fond comme sur la forme.

« On a du mal à comprendre la logique d’une telle proposition », affirme Monica De Jonghe, directrice générale de la FEB (Fédération des entreprises de Belgique). « Cela ne tient pas la route. Le système de chômage a été bâti comme une assurance pour contrer les risques liés à la perte d’un emploi et non pour favoriser la réorientation d’un travailleur. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs