Accueil Opinions Éditos

Le distributeur de cash n’est pas préhistorique pour tout le monde

Le nombre de distributeur de billets va diminuer sur le territoire belge. Pour beaucoup cette disparition est une très mauvaise nouvelle.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Il y a quelques dizaines d’années, la Belgique comptait sur son territoire deux réseaux de distributeurs de cash. Progrès incroyable, l’existence d’un appareil Mister Cash ou Bancontact – c’étaient leurs noms – marquait les premiers pas de la possibilité pour le client de gérer ses retraits d’argent de façon autonome, où il voulait, quand il voulait. En 1989, les banques belges ont fusionné ces deux réseaux concurrents : c’était une très bonne décision qui conjuguait réduction de coût et efficacité du service.

Aujourd’hui, ces distributeurs sont souvent désertés : les paiements en cash se réduisent – une tendance que le covid a accentuée en accélérant le recours au « sans contact ». Par ailleurs, l’utilisation du smartphone et du PC comme agence bancaire personnelle et portable a rendu le passage dans les « vieilles » agences de plus en plus obsolète. Résultat des courses : elles ferment et les distributeurs de cash avec elles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 23 septembre 2021, 20:49

    Madame Delvaux, une fois de plus je ne peux qu'être d'accord avec le fond de votre éditorial. Malheureusement, une fois de plus, sa crédibilité est ruinée par le cloaque fangeux qu'est devenu le forum où les lecteurs de ce journal peuvent commenter vos articles et éditoriaux. Aujourd'hui un commentaire n'est rien d'autre qu'une incitation à commettre le délit de faux et usage de faux (commentaire à https://plus.lesoir.be/396486/article/2021-09-23/le-covid-safe-ticket-obligatoire-en-wallonie-des-la-mi-octobre posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, aujourd'hui 14:44). En tolérant cette publication, vous vous en faites la complice. Quand vous déciderez-vous enfin à éliminer ces contributions et à éviter que leurs auteurs récidivent? D'autant que le phénomène en question pratique sous un pseudo révélateur (de sa bêtise par le nom et de son idéologie par le prénom). Son affinité pour l'extrême droite est évidente par ses commentaires relatifs à l'affaire Haouache (soutien de la théorie foireuse du Grand Remplacement) et par son soutien explicite à florian philippot, extrême droite nationaliste française. Combien de temps encore vos illustres prédécesseurs qui ont risqué leur vie pour l'aventure du Soir Volé devront encore se retourner dans leur tombe avant que vous agissiez? Ayez quelques secondes de courage et fermez enfin ce chancre, madame Delvaux! Vous y gagnerez en crédibilité et honorabilité.

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 24 septembre 2021, 12:58

    Cher monsieur ou madame Sabbe, les réseaux asociaux sont disponibles pour ce genre de fange. Par contre elle est incompatible avec un journal qui se veut de qualité, honorable et responsable. En les tolérant, vous vous en faites le ou la complice.

  • Posté par Sabbe Dominique, vendredi 24 septembre 2021, 9:52

    Mettre la poussière sous le tapis n'arrange rien, ni le déversement de produits toxiques en mer, ni d'escamoter les sujets sociétaux qui n'ont pas l'heur de plaire à certains médias ou partis politiques. On peut regretter le langage brutal, parfois grossier des intervenants et le caractère sommaire de leur pensée mais que voulez-vous, c'est aussi l'expression d'une partie de société dont notre monde a accouché, un monde de frustrations, de ressentiments, d'agressivité, de problèmes jamais résolus justement parce que la poussière a été mise sous le tapis. La couardise de nos élites politiques portent une bonne part de responsabilité pour avoir laissé au monde ( autorégulateur) de l'économie libérale le soin de façonner la société.

  • Posté par Gagnaire Alain, jeudi 23 septembre 2021, 19:44

    Les oubliés sont également les petits commerçants qui les utilisent pour déposer leur recette en cash …

  • Posté par Gagnaire Alain, jeudi 23 septembre 2021, 19:44

    Les oubliés sont également les petits commerçants qui les utilisent pour déposer leur recette en cash …

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs