Accueil Monde Europe

Boris Johnson cite Kermit la grenouille dans son discours sur le climat à l’ONU

Le Premier ministre britannique a fait une référence inattendue à la marionnette.

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre britannique Boris Johnson n’a pas manqué d’humour dans son discours à l’Assemblée générale des Nations unies à New York, appelant mercredi à redoubler d’efforts pour lutter contre le changement climatique. « Nous avons un incroyable pouvoir de changer les choses, ou d’améliorer les choses, et un incroyable pouvoir de nous sauver », a déclaré le chef du Parti conservateur. « Et quand Kermit la grenouille chantait : “Ce n’est pas facile d’être vert”, je veux que vous sachiez qu’il avait tort. C’est facile. Ce n’est pas seulement facile, c’est lucratif et c’est juste d’être vert. »

La COP26, le sommet sur le climat qui s’ouvrira à la fin octobre à Glasgow, sera un « tournant pour l’humanité », a-t-il prévenu. Il a appelé le monde à faire enfin preuve de « maturité » et de « sagesse ». « Il est temps pour l’humanité de grandir. Il est temps pour nous d’écouter les avertissements des scientifiques. » Il a, de nouveau, prévenu que notre « belle planète » risquait de devenir « inhabitable », « pas seulement pour nous, mais pour de nombreuses autres espèces », faute d’action contre le réchauffement climatique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par zay sergio, jeudi 23 septembre 2021, 9:29

    le clown ne peut que parler de marionnettes

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs