Accueil Culture Musiques

Antony Hermus: «Célébrer les traditions et être curieux de la nouveauté»

Antony Hermus, futur chef permanent du Belgian National Orchestra, est à Bruxelles ce vendredi pour un concert avec le saxophoniste Simon Diricq et son futur orchestre à Bozar. Un homme enthousiaste et passionné, qui succédera à Hugh Wolff dès la saison prochaine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Dès les premiers instants, on le sent heureux d’être là. Enthousiaste, débordant d’une belle énergie et d’une envie de partager autour de la musique. Fraîchement nommé chef permanent du Belgian National Orchestra (BNO), le Néerlandais Antony Hermus, 48 ans, prendra officiellement ses fonctions en septembre prochain mais est présent à Bruxelles cette semaine pour un concert à Bozar avec le saxophoniste Simon Diricq et son futur orchestre. L’occasion de prendre le pouls, et de démarrer en douceur cette mission qui l’occupera notamment ces prochaines saisons.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs