Accueil Société

Coronavirus: 32 seniors vaccinés infectés après un voyage en car

La raison des contaminations n’est pas encore connue.

Temps de lecture: 2 min

Trente-deux seniors ont été testés positifs au covid après un séjour en car à Blankenberge. Les 49 passagers, originaires de la province de Limbourg, étaient tous vaccinés, d’après une information de TV Limburg, confirmée jeudi par l’Agence des soins de santé flamande.

Le séjour à Blankenberge s’est déroulé du 3 au 10 septembre. Quatre jours après être rentré, l’un des participants a été testé positif au covid, suivi le lendemain par un second passager. Le médecin qui les a examinés à Beringen a averti l’équipe médicale de première ligne de la zone du Limbourg occidental. Entre-temps, huit autres passagers ont été testés positifs, après quoi l’ensemble des voyageurs ont été contactés.

« On ignore encore comment les contaminations ont pu se produire, dans le car ou durant le séjour, mais nous pensons qu’elles ont commencé à la mer », explique Elie Balligand, médecin membre de l’équipe de première ligne de la zone du Limbourg occidental. « La plupart des personnes infectées souffrent de formes légères à modérées. Elles présentent des symptômes mais peuvent parfaitement rester chez elles. Une seule personne a été admise à l’hôpital ».

Pour Ria Vandenreyt, de l’Agence des soins de santé flamande, « cela démontre l’importance du vaccin. Sans vaccination, ces patients auraient présenté des symptômes plus sévères ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par curto calogero, vendredi 24 septembre 2021, 9:43

    Pourquoi, ont fait passer le message, que les non vacciner, sont un danger pour les non vacciner.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 24 septembre 2021, 12:38

    Les personnes non vaccinées sont surtout et avant tout un danger (potentiel) pour elles-mêmes. Et ensuite, pour (toutes) les autres personnes, vaccinées ou pas.

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, vendredi 24 septembre 2021, 9:35

    Cela signifie que, même vacciné et doté du CST, il faut rester prudent et limiter les risques. Bref, faire preuve de bon sens. Est-ce si difficile à comprendre?

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 24 septembre 2021, 8:42

    Bon plus ça avance et plus on se rend compte que l efficacité réelle des vaccins est bien loin de 95% vendus au départ. Les études se suivent, 66%, 52...42%. Rappelons qu en dessous de 50%,  un vaccin ne peut être mis sur le marché. Et dans cet échantillon, on est encore bcp plus bas. Je suppose qu on va maintenant stopper l administration de ces vaccins. Il n empêche même pas les hospitalisations car 1 sur 32, c est pareil que chez les non vaccinés.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 24 septembre 2021, 12:50

    Non, pas 95% "vendus" au départ... Mais efficacité constatée dans les études initiales de phase III, contre la première "variante" occidentale (D614G) du virus. Ensuite, lorsque le variant B.1.1.7 (dit anglais ou alpha) est devenu dominant, cette efficacité à empêcher une infection était plutôt de 90%. Ensuite encore, quand le variant B.1.617.2 (dit indien ou delta) a pris l'ascendant sur le précédent, la même efficacité est passée à 66%, suivant les études les plus sérieuses. A noter que l'efficacité contre les formes graves ou mortelles reste elle très bonne... contrairement à vos affirmations finales, qui ne sont que des contre-vérités !

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko