Accueil Culture Livres

Roman graphique: «A Pink Story», la bible illustrée de la culture LBGTQI+

Kate Charlesworth est née à l’époque hystérique où l’Angleterre était ravagée par une « épidémie de sodomie ». Dans « A Pink Story », elle raconte avec humour et férocité 70 ans d’évolution des mœurs.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 4 min

En 1954, Alan Turing, le mathématicien de génie qui avait sauvé l’Angleterre en perçant les codes de la machine Enigma pendant la Seconde Guerre mondiale, se suicide. Son homosexualité lui avait valu d’être condamné à subir un traitement hormonal de castration chimique. Le savant préféra croquer dans une pomme au cyanure. En 2013, il sera réhabilité, à titre posthume, par le Premier ministre britannique, Gordon Brown.

A Pink Story est la bible dessinée de la lutte des LGBTQI+ pour la liberté et la tolérance, dont le combat s’entrelace avec le journal intime de Kate Charlesworth. Enfant, elle préférait la scie de menuisier et les soldats de plomb au cours de danse classique. Kate se prenait, en toute innocence, pour Calamity Jane. Mais sa mère avait honte de sa différence. Il était des désirs illicites condamnés par la loi et considéré par l’Eglise comme des abominations…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Yaël Neeman: «Ce n’est pas un livre de réponses mais de questions»

Yaël Neeman n’a croisé Pazith qu’une seule fois. Mais elle a consacré dix ans de sa vie à collecter des témoignages sur cette femme brillante dont, aujourd’hui, il ne reste rien. « Elle était une fois » compile les récits qui rendent cette anonyme inoubliable.

Lisez le premier chapitre.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs