Accueil Culture Livres

Roman noir: Jack Reacher confronté aux dégâts collatéraux des conflits

Pour retrouver une ancienne de West Point disparue, le héros de Lee Child découvre les bienfaits du travail en équipe et laisse parler son cœur… sans oublier ses poings.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

Contrairement à ses habitudes, à la fin de Bienvenue à Mother’s Rest, Jack Reacher ne repartait pas en solitaire. Pour la première fois, il montait en voiture avec Michelle Chang, ex-agente du FBI, en direction de Milwaukee… Dès les premières lignes de Minuit, dernière limite, on sait que la romance a tourné court : « Jack Reacher et Michelle Chang passèrent trois jours à Milwaukee. Le matin du quatrième, elle était partie. » Car c’est bien elle qui s’en va, en lui laissant un petit mot : « Tu es comme New York. J’adore m’y rendre, mais je ne pourrais jamais y vivre. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs