Accueil Société

Coronavirus: les hospitalisations en baisse, les contaminations en légère hausse

Les derniers chiffres du covid en Belgique.

Temps de lecture: 1 min

Entre le 14 et le 20 septembre, 2.059 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 4 % par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi matin. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 1.231.523 cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Sur la même période, 6,1 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-17 %), portant le bilan à 25.543 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Près de 47.800 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 4,8 %.

692 personnes hospitalisées

Entre le 17 et le 23 septembre, il y a eu en moyenne 55,3 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une baisse de 9 % par rapport à la période de référence précédente. Au total, 692 personnes sont encore hospitalisées en raison du covid, dont 216 patients traités en soins intensifs.

Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 0,93. Lorsqu’il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à ralentir. L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 245,7 sur 14 jours.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par GUALANCOL Stéphane, vendredi 24 septembre 2021, 12:30

    @Rabozee Michel les augmentations ou diminutions des indicateurs sont reprises à peu près depuis 15 mois en moyenne hebdomadaires afin de lisser les effets d'une journée. Le meilleur indicateur selon moi est le nombre de personnes nouvellement hospitalisée toujours en moyenne hebdomadaire qui est au plus bas depuis le 16 août et ce plus de 3 semaines après la rentrée des classes. Attendons d'observer la rentrée universitaire et je pense que vers le 6 octobre, nous aurons une vue plus complète sur l'évolution épidémique. Le "pic" de la 4ème vague a eu lieu autour du 7 septembre. Et maintenant on reparle de la 4ème vague pour octobre-novembre ... ne serait pas plutôt la 5ème ? A lire p72 https://covid-19.sciensano.be/sites/default/files/Covid19/Derni%C3%A8re%20mise%20%C3%A0%20jour%20de%20la%20situation%20%C3%A9pid%C3%A9miologique.pdf

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 24 septembre 2021, 12:40

    Je répondais juste au souci du titre, que le soir a changé, mais que objectivement était correct (il ne mentionnait pas une hausse des entrées, juste des hospitalisations, ça peut être compris de 2 manières, bref). Pour le reste, d'accord avec vous, il n'y a pas assez de recul pour déterminer vers où vont aller les indicateurs. La seule chose, c'est que depuis 3 jours, il y a une petite augmentation de 2 ou 3 morts quotidiens, ce qui peut expliquer la baisse du nombre de lits occupés aux soins intensifs. On verra, avec le CST (qui a eu de bons résultats en France et en Italie, qui sont désormais proportionnellement en meilleure posture que la Belgique).

  • Posté par lamine jenny, vendredi 24 septembre 2021, 10:57

    Arrêtez tous ces commentaires ridicules autant qu'absurdes. Simple constatation: En août 20.000 contamination par jour en France, chez nous moins de 2.000. Aujourd'hui en France 6.000 contamination par jour, chez nous plus de 2.000. Une preuve irréfutable le CST à fait diminuer la contamination car les gens se sont fait vacciner, alors vive le CST, MARRE DES GENS ANTI VAX, IL FAUT LES ENFERMER CAR ILS POURRISSENT LA VIE DES GENS VACCINÉS

  • Posté par Glossy P, samedi 25 septembre 2021, 11:21

    Et moi marre de ceux qui, le poids de la majorité en démocratie étant, ont permis la mise à l'agenda de nos politiciens la vaccination de masse (et prochainement la troisième dose). Par le jeu démocratique, des gens tels que vous ont permis que MA liberté, et non pas seulement la leur, soit vendue pour le prix dérisoire d'un vaccin : 20 $ ! Ras le bol de la viande bêlante !

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 24 septembre 2021, 11:53

    Ils pourrissent la vie en général, c'est "grâce" à eux que les restrictions continuent. Ils aiment le chaos, c'est tout (il suffit de voir vers quel côté politique ils penchent).

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko