Accueil Les racines élémentaires

Les Racines élémentaires de Géraldine Schwarz: «On me demandait de choisir ma nationalité. Mais qui choisir, entre votre père et votre mère?»

Enfant, elle cessa de parler la langue de son père allemand, tant la germanophobie était violente en France, le pays de sa mère, où elle vivait alors. La journaliste Géraldine Schwarz habite aujourd’hui en Allemagne. C’est là qu’elle se sent bien. Récit d’une métamorphose.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 14 min

Fin août, Géraldine Schwarz nous ouvre la porte de son lumineux appartement de Kreuzberg, d’où, jusqu’en novembre 1989, on pouvait voir déambuler les Berlinois de l’Est, de l’autre côté du Mur. Tout un symbole, alors que nous nous apprêtons à évoquer, durant une demi-journée, son parcours de vie, marqué par l’histoire et la mémoire du peuple allemand.

Je ne serais pas devenue qui je suis si…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les racines élémentaires

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs