Accueil Monde Europe

Crise en Catalogne: l’avocat belge de Puigdemont veut réaffirmer son immunité parlementaire

Plus tôt cette année, le Parlement européen avait levé l’immunité de M. Puigdemont. Ce dernier a contesté cette décision sur le plan juridique, mais la décision finale n’a pas encore été prise.

Temps de lecture: 2 min

L’ancien président catalan Carles Puigdemont a été arrêté jeudi sur l’île italienne de Sardaigne. Son avocat espagnol, Gonzalo Boye, a confirmé l’information. Son avocat belge, Simon Bekaert, a, lui, réagi en affirmant qu’il souhaitait que l’immunité de M. Puigdemont soit réaffirmée devant la Cour de justice de l’Union européenne à titre de mesure provisoire.

« Nous sommes prêts à soumettre une nouvelle demande à la Cour européenne pour réaffirmer son immunité parlementaire à titre provisoire. Dans le cas où les autorités italiennes ne le laissent pas partir volontairement », a déclaré vendredi matin Simon Bekaert.

L’avocat a également déclaré sur Radio 1 (VRT) que l’immunité de Carles Puigdemont n’a pas encore été levée. Il s’agit selon lui d’une « erreur de communication » entre la Sardaigne et Madrid. « Lorsqu’il y a un mandat d’arrêt européen, on le signale. Et lorsque vous êtes signalé dans le système Schengen, cela signifie que vous pouvez être privé de votre liberté directement à la frontière. L’Espagne a probablement négligé de retirer le signal, de sorte qu’un fonctionnaire trop zélé en Sardaigne l’a quand même arrêté », explique Me Bekaert.

« Mes collègues espagnols soupçonnent de la mauvaise volonté, mais j’accorde encore le bénéfice du doute », a-t-il ajouté. Me Bekaert ne s’attend pas à ce que M. Puigdemont soit extradé vers l’Espagne prochainement et n’a pas encore pu s’entretenir avec son client depuis son arrestation en Italie.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Borsu Patrice, vendredi 24 septembre 2021, 20:10

    Il est plus utile en liberté, le gugusse. En prison, il deviendrait martyr...

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 24 septembre 2021, 14:08

    Le courage de ses actes ???? Oui, mais loin, très loin de son pays!!! Ce triste sire n'a pas sa place dans le monde politique espagnol . Sa devise: courage, fuyons !

  • Posté par Lahaye Olivier, vendredi 24 septembre 2021, 13:42

    Il est triste qu'en 2021 que des politiciens européens, dirigeant une région, ne respectent pas la constitution de leur pays. On ne peut soutenir un tel politicien de pacotille qui n'a pas le courage de se montrer responsable de ses actes dans son pays. Il est bien soutenu par Poutine.

  • Posté par Ludi Lu, vendredi 24 septembre 2021, 17:50

    En espagne ou ailleurs, déclarer l'indépendance unilatéralement est bien un acte anti-constitutionnel .. ce n'est pas un droit reconnu sauf dans certains contextes (oppression, colonisation, ...) .

  • Posté par Charlier Albert, vendredi 24 septembre 2021, 14:15

    Il n'est pas poursuivi pour non-respect de la constitution mais pour sédition. A ce stade, en quoi les revendications des indépendentistes belges de 1830 étaient-elles plus légitimes vis-à-vis des Pays-Bas?

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs