Accueil Léna

Dans LéNA cette semaine: sur le chemin de la mosquée, les Afghanes retrouvent un peu d’air

Le programme de « LéNA » cette semaine, disponible ce samedi avec votre journal « Le Soir » et dès maintenant en numérique. Découvrez le meilleur du journalisme européen.

Temps de lecture: 2 min

Dans le somptueux décor de faïence de la Mosquée bleue de Mazar-i Sharif, durant cette matinée réservée aux femmes, Nazifa Hoshimi est restée deux heures. « J’ai demandé aux autres femmes : comment pouvons-nous nous échapper ? Où pouvons-nous aller ? Est-ce qu’il vaut mieux aller en Iran ou en Ouzbékistan ? » Cette folie misogyne qui pousse à diviser les destins et les horaires des hommes et des femmes, même pour la prière, crée des opportunités de partager les angoisses, les idées, les projets pour ces femmes émancipées que le nouveau régime voudrait rayer de la carte.

A 420 kilomètres de là, dans la capitale, un endroit rend palpable la catastrophe économique occasionnée par l’arrivée des talibans au pouvoir. C’est le marché aux puces qui a vu le jour à côté du pont de Chianti, dans le quartier kaboulien de Chaman-e Hozori. De nombreuses familles recourent à la vente de leurs biens, manifestation de l’effroyable crise humanitaire qui secoue le pays.

Retrouvez chaque samedi le supplément « LéNA » dans votre journal « Le Soir », ou dès maintenant en version numérique. Pas encore abonné(e) ? Découvrez notre offre sur mesure.

Les articles :

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb