Accueil La Une Économie

Le gouvernement a dopé l’inflation et réduit l’impact du saut d’index

Au premier trimestre 2016, l’inflation a progressé de 1,5 %. Les hausses de la TVA sur l’électricité et des accises sur le tabac et les alcools sont à l’origine de cette « inflation artificielle ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

En Belgique, les prix à la consommation à un an d’écart sont repartis à la hausse, en ce début d’année 2016. L’inflation totale, mesurée par le SPF Economie via l’Indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), se chiffre à 1,5 % pour le premier trimestre (1,3 % lors du trimestre précédent). « C’est en mars que l’inflation a atteint son sommet, à 2,2 %, précise Philippe Ledent, senior economist chez ING. En avril, elle a un peu diminué ». Cette évolution contraste avec les chiffres observés chez nos principaux voisins (et concurrents). En effet, l’inflation totale de l’Allemagne, de la France et des Pays-Bas était de 0,1 % au cours de la même période.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs