Accueil Sports Cyclisme

«Un Mondial en Belgique, tu dois le terminer», résume Uijtdebroeks, victime de deux chutes

Attendu parmi les candidats au podium, le jeune belge a manqué de réussite ce vendredi.

Temps de lecture: 2 min

Cian Uijtdebroeks pouvait nourrir des ambitions lors de la course en ligne juniors des Mondiaux de cyclisme sur route, vendredi, à Louvain, mais sa course a été compromise dès le premier tour. Victime de deux chutes, il a d’emblée perdu beaucoup de terrain. Mais il a néanmoins fini la course en 70e position, à 8 : 26 du vainqueur norvégien Per Strand Hagenes, « après un chrono de 120 kilomètres ». « Si tu prends le départ d’un Championnat du monde en Belgique, tu dois rouler jusqu’à la fin », a résumé le jeune coureur belge de 18 ans.

Dans un début de course très nerveux, Uijtdebroeks a chuté deux fois lors du premier tour. « Une des chutes, c’était dans le deuxième tournant, mais le vélo n’était pas cassé », a raconté le futur coureur de Bora-hansgrohe. « J’étais revenu, mais un peu plus tard, cinq kilomètres environ, ils tombent tous devant moi et je vais à fond dans le groupe. Je fais un salto, je tombe au-dessus des autres et là le vélo était cassé ».

Une chute qui n’a pas découragé le jeune coureur. « Après ma deuxième chute, j’ai vraiment pensé que c’était terminé. Puis je suis arrivé au Wijnpers et il y avait tellement de monde que ça m’encourageait, ça me motivait. J’ai dit ’ok, je roule à bloc jusqu’à la fin’. En tête, j’avais l’image de Primoz Roglic à Paris-Nice où il a chuté trois fois alors qu’il luttait pour le général et n’a pas abandonné. Et si tu prends le départ d’un championnat du monde en Belgique, il faut continuer, rouler au caractère jusqu’à la fin », a expliqué Uijtdebroeks, qui était arrivé aux Mondiaux après s’être occasionné une petite déchirure musculaire. Une semaine compliquée donc, qui n’empêche pas le jeune coureur de garder le sourire. « Aujourd’hui, je portais le dossard 13, peut-être que ça m’a pas porté chance. On ne peut pas changer ça maintenant, mais ça va tourner, je reste optimiste. »

Le coureur souffre de « douleurs au dos et aux épaules », mais pense qu’il n’a « rien de cassé ».

La course a été remportée par le Norvégien Per Strand Hagenes, qui rejoint l’équipe de développement de Jumbo-Visma. « C’est un coureur fort, qui ira loin. On entendra parler de lui, dans les classiques par exemple », pense Uijtdebroeks.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir