Accueil Monde Europe

Puigdemont doit «comparaître devant la justice» espagnole, les séparatistes catalans «exigent sa libération»

C’est le Premier ministre espagnol qui l’affirme. Arrêté en Italie, Carles Puigdemont attend de passer devant un juge.

Temps de lecture: 2 min

Arrêté en Sardaigne, l’eurodéputé indépendantiste et ex-président catalan Carles Puigdemont a passé la nuit de jeudi à vendredi en prison et attendait de passer devant la justice italienne qui devra déterminer si elle l’extrade ou non en Espagne, où il est toujours poursuivi pour son rôle dans la tentative de sécession de 2017.

Carles Puigdemont, âgé de 58 ans, a été arrêté jeudi soir à son arrivée à l’aéroport d’Alghero, ville sarde de culture catalane où il devait participer à un festival culturel et s’entretenir avec des élus de l’île italienne, selon son entourage. Vendredi matin, son profil Twitter affichait un portrait de lui sur lequel est inscrit « ne jamais se rendre ».

« Ce que doit faire Carles Puigdemont », qui a fui en 2017 en Belgique pour échapper aux poursuites de la justice espagnole, « est comparaître et se soumettre à la justice », a déclaré le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez lors d’une visite sur l’île de La Palma, aux Canaries, où un volcan est en éruption. Le dirigeant socialiste, qui a fait de l’apaisement en Catalogne l’une de ses priorités, a par ailleurs voulu « revendiquer le dialogue » avec la région « aujourd’hui, plus que jamais ».

Colère des indépendantistes

Cette arrestation a provoqué la colère des indépendantistes catalans dont plusieurs centaines manifestaient vendredi, jour férié en Catalogne, devant le consulat d’Italie à Barcelone avec des pancartes clamant « Liberté » et dont le gouvernement séparatiste « exige sa libération immédiate ».

Le nouveau président régional de la Catalogne, Pere Aragones, un séparatiste de tendance plus modérée que M. Puigdemont, a convoqué à midi une réunion « d’urgence » de son gouvernement après avoir dénoncé jeudi soir une « persécution ». « Assez. L’amnistie est la seule voie. L’autodétermination la seule solution », avait-il lancé sur son compte Twitter.

Carles Puigdemont est toujours réclamé par la justice espagnole qui l’accuse de « sédition » et de « détournements de fonds publics ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Noelb Renzo, vendredi 24 septembre 2021, 16:46

    Et si les Flamands imitaient les Catalans ? Les fans wallons de ce journaliste révolutionnaire (en pantoufles) seraient sans doute moins nombreux.

  • Posté par Ludi Lu, vendredi 24 septembre 2021, 16:18

    Bonjour, je ne comprends pas votre post. En résumé, c'est la police italienne qui détient Mr Puigdemont sur base d'une procédure lancer par un juge espagnol en 2017 (avant la victoire de Sanchez aux elections si je ne m'abuse).. Soit vous ne croyez pas à la séparation des pouvoirs, soit vous ne la comprennez pas. Je m'explique : un juge demande son arrestation pour être traduit devant la justice espagnole et des policiens italiens l'arrêtent quelques années plus tard dans un aéroport. Le fait est que Mr Sanchez me semble bien indépendant de la situation. Intervenir dans cette question serait viloer le principe même de séparation des pouvoirs. Pour terminer avec votre "argumentation", cet homme est titulaire d'un diplôme universitaire et est à la tête un grand pays européen. Il n'a rien à prouver en terme d'intelligence et de capacités politiques. Je ne le connais peut-être pas aussi bien que vous semblez le connaître mais j'imagine qu'il est plus futé que vous ne le laissez supposer ..

  • Posté par Scheuer Dieter, vendredi 24 septembre 2021, 15:07

    Bonjour,pour la énième fois,la justice devra et va libérer Carles Puidgemont ! Pour des raisons multiples -Juridiquement indiscutable!!De plus ,il bénéficie de l’immunité -provisoire -parlementaire.Jusque la décision définitive de la Cour européenne.Qui sera positive pour lui aussi!!Sanchez est vraiment un autodidacte de la bêtise .Et pourtant ,je suis de gauche.Sanchez ,Valls et d’autres sociaux-démocrates non!!Et en psychologie,pas très futé non plus notre Sanchez!!

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs