Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Anderlecht: la carte jeunes mais plus à n’importe quel prix

Anderlecht entend toujours jouer la carte jeunes, mais plus à n’importe quel prix. Les talents de Neerpede continueront d’alimenter l’équipe première en ne brûlant plus les étapes. L’illusion a fait place à la raison.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Les vieux ont repris leurs droits, au parc Astrid. Ou, à tout le moins, les joueurs expérimentés. Yari Verschaeren et Aït El Hadj au coup d’envoi avec Francis Amuzu sur le banc : il n’y avait, jeudi contre Gand, que trois joueurs formés à Neerpede dans la sélection de Vincent Kompany. Et il n’en ira probablement pas autrement, dimanche, à Ostende pour un RSCA revenu sur le podium en dépit de dix points perdus en huit rencontres et de l’absence d’un match référence. Imposée par des finances aux abois et souvent relayée par une campagne de communication prônant la patience auprès des supporters, la cure de jouvence observée depuis trois ans serait-elle définitivement terminée à Anderlecht ? « In Youth We Trust », un simple effet d’annonce qui aurait déjà fait son temps ? Ce n’est pas ce qui ressort, lorsque l’on creuse un peu du côté de saint Guidon.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs