Accueil La Une Opinions

Alain Eraly: «Les maux belges étaient bien connus»

Pour le Pr Alain Eraly, la succession de crises que nous traversons n’est pas le fruit du hasard, mais de déficiences parfaitement identifiées – mais occultées – au sein de l’État.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Après le RER, les tunnels, la surveillance du territoire, la relance de l’aéroport, la Belgique doit faire face à une nouvelle crise qui est en train de virer au chaos : celle des prisons. Ce pays est-il en train de s’effondrer sous propre poids, comme un meuble vermoulu ? Nous avons interrogé Alain Eraly, professeur de sociologie des organisations et leadership à l’ULB.

La Belgique traverse une très mauvaise passe. Concours tragique de circonstances ou fruit d’une incurie trop longtemps maquillée ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Michel-Julien Renette, mercredi 11 mai 2016, 9:20

    C'est bien ce que je dis depuis longtemps : il faut sonner la fin de la récréation et souhaiter avoir des hommes et des femmes politiques qui gouvernent et nous simplifient toutes ces structures inutiles qui ralentissent l'exécution des décisions quand il y en a.

  • Posté par Pierre Lison, mardi 10 mai 2016, 13:14

    En bref : Solvay Brussels school of economics and management.

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs