Accueil Sports Cyclisme Route

Mondiaux de cyclisme: Van Aert et les Belges seuls contre tous

La Flandre a mis le paquet pour que les championnats du monde « soient les meilleurs de l’histoire », selon leurs organisateurs. Le public, longtemps sevré de fête, n’attend qu’à vibrer et à consacrer, au demeurant, le grand favori, Wout van Aert.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le centenaire des championnats du monde cyclistes méritait une localisation au cœur du volcan, la Flandre. Il ne reste plus à la lave qu’à émerger des gorges serrées, des passions refoulées pour montrer au monde que Louvain peut être l’espace d’un dimanche le Wembley du vélo. Thomas Van der Spiegel (Flanders Classics), dont l’habituelle mesure contraste avec sa taille de géant veut saluer, dimanche soir, les « plus beaux championnats du monde de l’histoire. »

Le suiveur se méfiera éternellement des promesses non tenues, des chutes inattendues, d’un souci sur la route, tous ces éléments qui font qu’une course ne sera jamais comparable à un duel dans un stade. Mais puisque la passion doit l’emporter, on fera fi de ces impondérables pour imaginer, déjà, la fusion entre le peuple sevré pendant la pandémie et les coureurs, eux-mêmes soulagés de pouvoir goûter à nouveau aux encouragements sur le terrain.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs