Accueil Sports Cyclisme Route

Eddy Merckx avant les Mondiaux de cyclisme: «L’équipe est mieux balancée qu’à Tokyo»

L’expertise d’Eddy Merckx.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Après avoir accompagné le Roi Philippe entre Knokke et Bruges mercredi pour le relais mixte, et ainsi félicité une dernière fois Tony Martin, Eddy Merckx sera évidemment présent ce dimanche pour l’épreuve en ligne. Impensable que le meilleur coureur de tous les temps, monarque absolu dans les années 70 qui symbolise aujourd’hui encore la compétition cycliste sur tous les continents, n’accompagne pas la petite reine dans ce retour aux sources. « Les sollicitations sont un peu moindres qu’il y a deux ans lors de la venue du Tour chez nous » nuance toutefois le Bruxellois, ravi que les bougies de ce 100e anniversaire soient soufflées dans le pays-berceau de la compétition cycliste. « Les parcours des chronos, en Flandre-Occidentale, et sur route, entre les provinces d’Anvers et le Brabant, sont très dynamiques. C’est juste dommage qu’on n’ait pas pu trouver de connexion avec la Wallonie, pour que la fête belge soit complète. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs