Accueil Monde Europe

L’Allemagne tourne la page Angela Merkel: les cinq facettes de sa personnalité

A la tête du gouvernement allemand depuis 2005, Angela Merkel quittera son poste après les élections fédérales du 26 septembre. L’occasion de revenir sur la carrière politique hors norme de la chancelière.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

1.

Angela l’humaniste : avec près de deux millions de réfugiés sur leur sol, les Allemands ont réussi le pari d’intégration que leur avait lancé leur dirigeante.

2.

Angela la centrise  : surnommée la « dame de fer » au début de sa carrière de chancelière, Merkel est aujourd’hui considérée comme la plus brillante sociale-démocrate de la République.

3.

Angela la pseudo-écologiste : la chancelière a engagé tardivement l’Allemagne dans la transition écologique en défendant l’industrie automobile jusqu'au bout. Elle a réagi à la pression de la rue tant pour l’abandon du nucléaire que pour le calendrier de sortie du charbon.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Corbiaux Thierry, vendredi 24 septembre 2021, 21:23

    Une grande dame qui a fait beaucoup pour son pays et l'Europe.

  • Posté par L P, samedi 25 septembre 2021, 18:53

    Exactement, beaucoup d homme devraient s en inspirer. De nos jours dans une democracie modeRne , une telle longevite n arrive pas par hasard.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs