Accueil Société

Covid Safe Ticket: quand puis-je enlever le masque

Le Covid Safe Ticket d’application en octobre à Bruxelles et Wallonie permet de relâcher quelques mesures mais pas toutes. « Le Soir » fait le point.

Temps de lecture: 4 min

Le Covid Safe Ticket (CST) sera utilisé à partir du 1er octobre à Bruxelles et à la mi-octobre en Wallonie. Wallons comme Bruxellois, à partir de 16 ans, devront montrer leur pass dans les restaurants et cafés (sauf s’ils consomment en terrasse et que les anciennes règles de l’horeca s’appliquent comme le mètre cinquante entre les tables), les salles de sport, les salles de fêtes et de congrès, ainsi que les lieux culturels ou encore les boîtes de nuit.

Pour rappel, une vaccination complète, un certificat de rétablissement datant d’il y a moins de six mois ou un test négatif permettent d’entrer dans tous ces lieux. Vous pouvez demander une version papier du pass sanitaire ou télécharger l’application CovidSafeBe sur votre téléphone.

Masque obligatoire

En plus de la distance sociale (1,5 mètre) et à l’exception des enfants jusqu’à 12 ans inclus, le masque reste obligatoire dans les espaces intérieurs des transports en commun, des gares et des aéroports, dans les établissements de soins, pour le personnel et les patients/clients de métiers de contacts médicaux et non médicaux, lors d’événements, représentations culturelles et autres, compétitions sportives et entraînements, et lors de congrès rassemblant plus de 500 personnes à l’intérieur.

Ces obligations constituent le socle fédéral qui est applicable à l’ensemble du pays. Les autorités régionales peuvent prévoir des obligations plus contraignantes si la situation épidémiologique le requiert. Ainsi, le Comité de concertation a supprimé l’obligation de porter le masque sur le lieu de travail. Mais seule la Flandre a suivi.

En ce qui concerne le shopping dans les centres commerciaux et les magasins (alimentaire et non alimentaire), là aussi, le Codeco a choisi la levée de l’obligation du port du masque à partir d’octobre. Les travailleurs en sont également dispensés. La règle nouvelle s’appliquera avec certitude en Flandre. On attend la décision wallonne. A Bruxelles, par contre c’est déjà « niet » : le shopping dans la capitale, ce sera encore et toujours avec masque, pour les clients comme pour les travailleurs.

En extérieur, le masque est indispensable si les distances ne peuvent être respectées, par exemple dans une rue commerçante, sur les marchés, les brocantes et les foires. Au niveau des événements.

Les écoles en Wallonie

Les membres du personnel (tous niveaux) et les élèves du secondaire doivent porter le masque dans les espaces intérieurs lorsqu’ils sont en mouvement. Exemple : circuler dans la classe pendant le cours dans l’enseignement primaire, circuler dans les couloirs, le temps passé dans la salle des profs, etc.

Les écoles à Bruxelles

Les membres du personnel (tous niveaux) et les élèves du secondaire doivent porter le masque à l’intérieur en toutes circonstances. Dans l’enseignement maternel, le masque est obligatoire uniquement lors des contacts entre adultes.

Le masque est obligatoire pour les parents qui entrent dans l’école peu importe le niveau d’enseignement ou la région.

Masque pas obligatoire

Dans tous les lieux où le Covid Safe Ticket est imposé, il n’est plus nécessaire de porter le masque ou de respecter les distances sociales. Le masque ne peut être retiré que si le Covid Safe ticket a été mis en place, à partir de 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur. À moins que les autorités locales n’en décident autrement, il n’est plus obligatoire dans les événements réunissant moins de public que les deux jauges précitées ainsi que dans les locaux accessibles au public d’entreprises, d’administrations publiques ou d’associations.

Les écoles en Wallonie

Les membres du personnel (tous niveaux) et les élèves du secondaire peuvent enlever leur masque quand ils sont installés pour le cours, pour une réunion ou lors des repas. Les élèves de maternel et de primaire ne doivent pas porter le masque.

Les écoles à Bruxelles

Les élèves de maternel et de primaire ne doivent pas porter le masque.

En Flandre

Le Covid Safe Ticket n’est pas à l’ordre du jour. La tendance est plutôt au relâchement total des mesures, surtout au niveau du port du masque qui ne sera plus obligatoire au travail dès le 1er octobre. Il pourrait être question de l’imposer dans de très rares cas comme pour les maisons de repos et de soins, uniquement pour des exceptions, nous glisse-t-on chez Jan Jambon (N-VA). Mais cela reste à confirmer.

Parce que la crise est encore gérée par le fédéral, le CST sera par contre toujours obligatoire pour les événements de masse de plus de 500 personnes en intérieur et 750 personnes en extérieur sans masque ni distanciation sociale, durant tout le mois d’octobre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 26 septembre 2021, 16:06

    Ça a l'air aussi simple que dans la chanson "Mode d'emploi" de Juliette: Quand on n´y comprend rien c´est dur Chaque fois je m´arrache les tifs Quand il faut lire le descriptif

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko