Accueil Belgique Politique

Gratuité des transports en commun: Georges-Louis Bouchez réagit à la proposition de Paul Magnette

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez , a réagi à la proposition de son homologue socialiste, Paul Magnette, sur la gratuité des transports en commun.

Temps de lecture: 2 min

Dans Le Soir de ce samedi, Paul Magnette a plaidé pour la gratuité des transports en commun. Voici les propos que tenait le président du PS dans nos colonnes : « En Wallonie, on a baissé le prix des abonnements de 70 %. Ce n’est pas une gratuité absolue – il faut avoir le geste de prendre son abonnement – mais un abonnement à 1 euro par mois par personne n’est pas un obstacle majeur. Et c’est une économie substantielle pour les familles. Oui, cela a un coût : 100 millions en Wallonie, 200 millions à Bruxelles pour les jeunes en dessous de 24 ans. Maintenant, on veut faire la même chose pour les plus de 65 ans. Mieux : je plaide pour la gratuité totale des transports en commun, donc aussi pour la SNCB. C’est la prochaine étape. En gros, la billetterie de la SNCB ne lui rapporte que 700 millions d’euros par an. Ce n’est pas grand-chose, on peut facilement les trouver. La taxe de 0,15 % sur les comptes-titres rapporte 500 millions par an. En portant le taux à 0,5 %, on a largement les moyens nécessaires. Et si, dans une première étape, on limite aux moins de 24 ans et aux plus de 65 ans, ça ne coûterait que 150 millions. On a besoin de mesures chocs. »

« Le PS continue à faire croire à l’argent gratuit »

Une mesure qui a fait réagir Geaorges-Louis Bouchez sur Twitter : « Le PS continue à faire croire à l’argent gratuit. Il n’est pas sérieux de continuer à additionner les dépenses sans résoudre les enjeux d’emploi. Les dépenses du PS d’aujourd’hui, ce sont les impôts de demain et la dette abyssale que nos enfants devront supporter. » Et au président du MR (parti dans la coalition Vivaldi avec le PS) d’ajouter : « Celui qui sait prendre en charge une voiture sait financer un abonnement de transport en commun à la place normalement ».

« Dans un gouvernement, on respecte les accords »

Pour le président des libéraux flamands, également dans la Vivaldi, c’est « une nouvelle idée coûteuse ». Egalement sur Twitter, Egbert Lachaert abonde : « Des transports publics gratuits à présent. Des accords clairs ont été conclus dans l’accord de coalition et une dépense supplémentaire de 700 millions n’est pas inclue, pas plus que l’augmentation des impôts pour la financer. Dans un gouvernement, on respecte les accords. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

48 Commentaires

  • Posté par Vynckier Albert, lundi 27 septembre 2021, 9:55

    ça fait depuis 1830 que la frite est un monument de la gastronomie belge (et la frikandelle) et les autorités n'ont pas encore instauré la journée de la frite et la frikandelle gratuite. Alors j'attends de voir...

  • Posté par Vynckier Albert, lundi 27 septembre 2021, 9:56

    gratuites

  • Posté par Krier Serge, lundi 27 septembre 2021, 8:20

    Du simple blabla de politicard qui essaie de contrer le PTB avec des propositions debiles inefficaces dans des provinces comme le Luxembourg ou l offre du TEC est faible ce qui reviendrait à faire payer les citoyens 2 fois puisqu ils devraient quand même prendre leur voiture !! Osez comparer ce que fait le Grand- Duché de Luxembourg , …. Risible ! Allez visiter la ville de Charleroi et ensuite la Ville de Luxembourg !! Tout est dit !

  • Posté par Krier Serge, lundi 27 septembre 2021, 8:20

    Du simple blabla de politicard qui essaie de contrer le PTB avec des propositions debiles inefficaces dans des provinces comme le Luxembourg ou l offre du TEC est faible ce qui reviendrait à faire payer les citoyens 2 fois puisqu ils devraient quand même prendre leur voiture !! Osez comparer ce que fait le Grand- Duché de Luxembourg , …. Risible ! Allez visiter la ville de Charleroi et ensuite la Ville de Luxembourg !! Tout est dit !

  • Posté par Mauer Marc, lundi 27 septembre 2021, 7:56

    L’idée n’est pas absurde, et dans la mesure où il ne s’agit en aucun cas de gratuité, mais de paiement forfaitaire par la collectivité, donc ceux qui paient l’impôt, cela pourrait inciter à l’utilisation des transports en commun dans la mesure où chaque déplacement ne donnerait pas lieu à un paiement !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs