Accueil Économie Consommation

Dernière ligne droite pour savoir si la Belgique ferme enfin les centrales nucléaires… ou pas

La phase de dépôt des candidatures pour le CRM se clôture ce jeudi. Ce mécanisme de subsides doit permettre de construire de nouvelles centrales au gaz. Mais les incertitudes restent nombreuses. Et une prolongation du nucléaire n’est pas à exclure.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 12 min

Il faut parfois se pincer pour y croire, mais notre pays a décidé de se passer de l’électricité produite par les centrales nucléaires de Tihange et Doel il y a… dix-huit ans déjà. Souvenez-vous : à l’époque, le Premier ministre s’appelle Guy Verhofstadt (OpenVLD), Ecolo et Agalev (futur Groen) font partie de ce que l’on appelle la coalition Arc-en-Ciel, et c’est Olivier Deleuze (Ecolo) qui est secrétaire d’Etat à l’Energie. En janvier 2003, les verts obtiennent un « trophée » qu’ils réclament depuis longtemps : une loi « sur la sortie progressive de l’énergie nucléaire à des fins de production industrielle d’électricité ». Dix-huit ans plus tard, les réacteurs tournent toujours. Et leur sort fait toujours débat…

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

39 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, dimanche 17 octobre 2021, 22:21

    Pourquoi construire des centrales au gaz, polluantes alors qu'on sait qu'on ne peut pas continuer à polluer notre planète? Alors qu'on sait que le gaz vient de russie et que poutine-le-tueur nous fait déjà maintenant un chantage au prix du gaz? Pourquoi abandonner les centrales nucléaires actuelles trop vieilles entraîne la sortie du nucléaire? Qu'on remplace ces centrales nucléaires par d'autres, d'une nouvelle génération !

  • Posté par Doyen Bastien, jeudi 7 octobre 2021, 11:52

    Test

  • Posté par Doyen Bastien, jeudi 7 octobre 2021, 11:52

    Test

  • Posté par Baeyens Remi, mardi 5 octobre 2021, 19:06

    Dans vos 'pie-charts' manquent des données importantes. La répartition des différents moyens mises en oeuvre selon les saisons, l'heure de la journée suivant les saisons. Ce qui montrerait le problème qui se posera dans le futur. Montrer l'éolien terrestre et marin. Cela montrera dans quoi il faut investir. Mais en toute objectivité le nucléaire sera toujours là même pour diffuser les déclarations idéologiques des 'ecolos' qui ne se préoccupent pas avec quoi leurs messages sont transmis en toute fiabilité.

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 29 septembre 2021, 23:13

    La complexité de tous les éléments introduits dans ce dossier ne doit pas cacher une évidence. Comme la diabolisation du nucléaire par des liens artificiels faits avec armes, catastrophes et pollutions, dissimule la poursuite d’idéologies peu sympathiques et même douloureuses pour la vie quotidienne. Derrière tous ces rideaux de fumées et de nuages verts, il y a des factures réelles : celles déjà lourdement payées, la future pour le renouvelable, la future pour des centrales non rentables et vite obsolète, la future pour des situations aiguës de marchés à l’importation d’énergies fossiles ou électriques ….. et la facture globale désastreuse pour le climat très mal justifiée par des mécanismes européens. La complexité est voulue pour éviter des chiffres clairs et précis … nos politiciens cachent ce que nous allons payer !

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs