Accueil Sports Cyclisme Route

Alaphilippe remercie les supporters belges qui l’ont hué: «Ça m’a donné envie d’appuyer encore plus fort» (vidéos)

Le Français a réussi à conserver son titre de champion du monde en s’imposant en Belgique.

Temps de lecture: 2 min

Julian Alaphilippe a conservé son titre mondial en s’imposant en solitaire, dimanche, à Louvain. Le Français a attaqué dans l’avant-dernière ascension du Sint-Antoniusberg, à 17 kilomètres de l’arrivée.

« L’année dernière, c’était déjà un rêve qui se réalisait », a commenté le Français dans l’interview d’après-course., en référence à sa victoire à Imola en 2020. « C’était difficile, mais à la fin c’était une grande émotion. Je sais ce que c’est de faire un an avec le maillot de champion du monde. Je suis arrivé ici détendu, relax avec forcément beaucoup de motivation mais avec une certaine forme de relâchement, juste avec l’envie de bien faire, de bien travailler pour l’équipe et aller chercher le meilleur résultat possible. »

Alaphilippe figurait dans un groupe de seize coureurs, avec aussi ses compatriotes Florian Sénéchal et Valentin Madouas, quand il a attaqué. « J’ai dit à Florian ’économise-toi le plus possible je vais voir ce qu’il se passe en essayant de créer du mouvement’. Je n’ai pas imaginé faire un tour et demi tout seul. »

Le Français explique que cette attaque lointaine n’était pas prévue au matin. « Quand je me suis retrouvé seul, c’était horrible. Je ne pensais pas que j’étais capable de tenir. Je me suis fait violence. J’ai pensé à mon petit dans le final. J’ai tout lâché. Beaucoup de supporters qui étaient pour la Belgique et pour Wout van Aert, dans le dernier tour, me demandaient de ralentir, ils n’avaient pas des mots très sympas. Je tiens à les remercier, car ça m’a donné envie d’appuyer encore plus fort », a déclaré Alaphilippe.

Le Français pourra égaler l’année prochaine Peter Sagan, vainqueur de trois titres mondiaux consécutifs. « Jamais deux sans trois, on ne sait jamais », a-t-il conclu avec le sourire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par ladeuze olivier, dimanche 26 septembre 2021, 19:03

    ben oui le mythe du surhomme flamand face au français envahisseur en a pris un coup chez certains indépendantistes frustrés et bourrés sans doute (au prix où devait être la bière dans un tel évènement quel idiot, c'était peut-être de la Heineken hollandaise ceci dit ou de la kronenbourg française, en plus quel mauvais viseur c'est pas avec ça qu'il gagnera la guerre d'indépednance). Certains n'étaient là que pour sortir leurs drapeaux aux griffes noires et ils se sont retrouvé furieux et mauvais perdant comme un autre dangereux imbécile devant un Jesse Owens triomphant. Caramba encore raté, la médaille a disparu... comme les éperons d'or. Un belge qui ne sait pas perdre avec humour n'est pas un bon belge... :-) Ceci dit j'aurais aimé voir gagner un belge pas francophone qu'un français j'avoue, ils étaient costauds ces flandriens, chapeau à eux d'avoir tout essayé mais ils étaient dans le viseur de tous les autres.

  • Posté par Robin Stéphane, dimanche 26 septembre 2021, 18:39

    Quand on pense que la Flandre est une terre de cyclisme, peuplée en principe de férus, sachant reconnaître le talent, le courage et le panache... Consolons-nous en nous persuadant qu'il ne s'agissait là que d'une minorité de petits crétins frustrés. Alaphilippe est un superbe coureur, et sa magnifique victoire cent fois méritée !

  • Posté par c006E95, dimanche 26 septembre 2021, 18:10

    Attitude scandaleuse d'une partie du public vis à vis d'Alaphilippe, dont le jet de bière ou eau. Bonne nouvelle par contre,malgré la mobilisation des flamingants avec leur drapeaux, très forte présence du drapeau belge.

Plus de commentaires

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir