Accueil Monde Europe

Elections allemandes: Scholz contre Laschet, le choix de l’ennuyeux ou du gaffeur

Les deux leaders de la CDU-CSU (Laschet) et du SPD (Scholz), les deux grands partis en tête des élections allemandes, revendiquent la formation du gouvernement. Et la tête de la chancellerie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Scholz, Laschet : round 2. Alors que l’on avait donné le premier mort jusqu’en juillet avec des sondages plafonnant à 15 % et que les médias se concentraient sur un duel entre conservateurs et écologistes, le ministre des Finances représentant du SPD fait office de miraculé ce dimanche soir. Qui entame, au vu des résultats serrés des élections allemandes un fameux bras de fer avec son adversaire de la CDU-CSU, Armin Laschet, soutenu par Angela Merkel. Portraits.

Scholz, symbole de l’ennui en politique

Après avoir évincé Olaf Scholz de la présidence du SPD en raison de ses positions trop libérales, les sociaux-démocrates peuvent tout de même être reconnaissants du score arraché alors que l’on prédisait au SPD un déclin – voire une disparition – comme les autres grandes formations de gauche en Europe.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs