Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: Lewis Hamilton, le magnifique centenaire

Lando Norris, parti en pole, a loupé sa première victoire en Formule 1 à cause d’une erreur stratégique. Sous la drache, Max Verstappen en a profité pour chausser des pneus plus efficaces : de la dernière place sur la grille, le Hollandais est remonté au deuxième rang. Hamilton reprend la tête du championnat pour deux points.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Jusqu’au 45e des 53 tours de la piste de Sotchi, l’audimat luttait contre un ennemi implacable : la digestion dominicale. Heureusement, les gargouillis ont battu en brèche à dix révolutions du drapeau à damier. C’est la pluie, d’abord sur une partie du tracé puis bien plus tenace, qui a complètement chamboulé les plans de Lando Norris. Jusque-là, l’Anglais s’était montré impérial. Parti de la pole, le pilote McLaren avait creusé un écart suffisant sur Lewis Hamilton dont la Mercedes semblait, de toute façon, un peu moins performante. Lando commençait à goûter le champagne de la victoire, celui que son équipier Daniel Ricciardo avait bu à Monza quinze jours plus tôt, quand la météo s’est occupée du classement et du suspense.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs