Accueil Opinions Éditos

Vaccination: des chiffres wallons à prendre avec des pincettes

L’annonce de l’extension du Covid Safe Ticket (CST) à plusieurs secteurs en Wallonie a généré 4.000 prises de rendez-vous en 24 heures pour la vaccination anti-covid, soit cinq fois plus que la moyenne de 800 inscriptions par jour constatée ces dernières semaines, selon la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Selon Christie Morreale, un effet Covid Safe Ticket (CST) se ferait déjà sentir en Wallonie bien que l’obligation de ce sésame sanitaire ne soit programmée qu’à la mi-octobre. En 24 heures, se réjouit la ministre régionale de la Santé, 4.000 rendez-vous ont été pris pour la vaccination, soit cinq fois plus que les moyennes précédemment enregistrées.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par lombet jacques, lundi 27 septembre 2021, 23:11

    Sire, il n'ya pas de belges, il y a des vaccinés et des non-vaccinés. Vous semblez craindre l'apparition des nouvelles fractures au sein de notre société mais ces fractures sont présentes depuis bien longtemps sinon comment expliquer l'ignorance de certaines personnes des campagnes de vaccination (ou plutôt des moyens pour arriver à se faire vacciner). Elles sont comme vous dites sous les radars...indétectables. Elles n'ont rien de commun avec les personnes qui refusent les mesures "anticovid" au sens large au nom de la liberté mais quelle liberté?Celle de tuer son prochain tel un conducteur ivre ? Autant il faut faire preuve d'empathie avec les premiers qui sont dans l'ignorance des mécanismes de notre société autant les autres laissent perplexes. Comment comprendre leur indifférence aux difficultés des soignés à accéder aux hôpitaux, comment peuvent-ils ignorer la détresse mentale des adolescents limités dans leur interaction sociale, comment ne pas voir la désespérance des personnes âgées soumises à des restriction de visite, comment ne pas voir les difficulté d'apprentissage et l'angoisse des élève et hurler "ne pas me vacciner c'est ma liberté! non au pass sanitaire! Dans son "opinion " parue dans le libre Belgique un intervenant réclamait de l'empathie au nom de cohésion sociale. Il serait bon de se rappeler que les fractures d'idées sont l'essence même de la démocratie et que leur réduction se fait par le dialogue et non la violence. Et si une obligation même vaccinale est une violence, le mépris d'autrui en est une également. Remarquons aussi que le taux de vaccination est très voisin dans les pays qui nous entourent et que le problème est général en Europe (avec peut-être des causes différentes). Ignorance et incivisme sont les fossoyeurs de la démocratie. On peut travailler sur l'ignorance par la patience mais sur l'incivisme ??? mais avons-nous le temps? winter is coming et une immunité complète prend deux mois minimum.... No Time to die Time to get the vaccine

  • Posté par curto calogero, mardi 28 septembre 2021, 8:49

    Non vacciner, ne veux pas dire être contaminé, beaucoup de non vacciner ne sont pas contaminé, ils ont une rigueur de vie exemplaire, c'est pas comme les personnes qui se vaccine, pour faire la fête, sortir en boîte, voir. Leurs maîtresse, une vie de débauche, le vaccin est très utile pour les personnes qui ont un système immunitaire défaillant.

  • Posté par Lecocq Annie, lundi 27 septembre 2021, 17:02

    Je le dis, la pass sanitaire à bruxelles ne fera pas changer d'avis les non-vaccinés...trop tard, d'autant que voilà la date reculée de 15 jours. Ils sont vraiment nuls. De plus les bruxellois n'auront qu'à traverser la "frontière linguistique" pour changer d'atmosphère. Ce sont les flamands qui vont se frotter les mains. Moi aussi j'irai là où le port du masque ne sera plus obligatoire ( magasins non alimentaires, horéca...) Vivement vendredi 1er octobre 2021 en Flandre.

  • Posté par Coppens Jean-pierre , lundi 27 septembre 2021, 18:27

    Étant vacciné, j’irais plutôt dans un restaurant à Bruxelles ou en Wallonie. Ainsi, je serais certain que les autres convives seront aussi vaccinés. Donc beaucoup moins de risque de contracter le Covid. Je n’irais certainement pas en Flandre, par crainte que mes voisins de table soient des Bruxellois non vaccinés en goguette.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 27 septembre 2021, 18:00

    "la pass sanitaire", Mme Lecoq? Vous êtes un peu olé-olé, non?

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs