Accueil Monde

Agnès Callamard (Amnesty): «Les compagnies pharmaceutiques ont créé une pénurie artificielle de vaccins»

La secrétaire générale d’Amnesty international appelle à une justice vaccinale au niveau mondial et au don de deux milliards de vaccins aux pays les plus pauvres d’ici à la fin de l’année.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 6 min

Les groupes pharmaceutiques qui produisent les vaccins contre le covid alimentent-ils une crise des droits humains ? C’est en tout cas ce qu’avance l’ONG Amnesty international qui dénonce la création d’une pénurie de vaccins « tout à fait prévisible et dévastatrice » en ne donnant pas la priorité aux pays les plus pauvres. Selon l’ONG Human Rights Watch, les pays riches administrent aujourd’hui cent fois plus de doses que les pays pauvres. Plus que la moitié de la population du monde n’a pas encore reçu de première dose. L’ONG appelle entreprises et gouvernements à « changer de cap » pour fournir deux milliards de vaccins aux pays à faibles et moyens revenus d’ici à la fin de l’année.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 28 septembre 2021, 8:28

    Amnesty est-il prêt, sans autre discussion, à faire livrer gratuitement des milliards de doses à des pays dont au moins les dirigeants démontrent en permanence leur hostilité à l'égard de la cause même des Droits humains ? C'est une question qu'il est dommage qu'on n'ait pas posée à Mme Callamard. Des enjeux importants et contradictoires ne sont-ils pas en confrontation ? Comment résoudre ces conflits de "valeurs" ?

  • Posté par Mauer Marc, mardi 28 septembre 2021, 5:49

    Encore une polémique grotesque déliée de la réalité : - pour produire des vaccins et les offrir, il fallait un occident lui même (presque) sorti de la crise : ce n’était pas en plein confinement avec une économie à l’arrêt que l’on pouvait y arriver. - il faudrait que les populations des pays en question soient en demande des vaccins, or c’est loin d’être le cas partout !

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 27 septembre 2021, 23:05

    Tiens, quand c'est Amnesty qui critique les Pharma, ce n'est plus du complotisme?

  • Posté par LIENARD NORBERT, lundi 27 septembre 2021, 21:26

    elle a des preuves à fournir ?

  • Posté par massacry olivier, lundi 27 septembre 2021, 18:20

    Une question : Pourquoi donc le rapport d'Amnesty ne concerne que ces 6 vaccins?

Plus de commentaires

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs