Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Sans Nicholson, le Sporting Charleroi n’est pas assez d’attaque

Face à Malines, les Carolos ont montré qu’ils pouvaient difficilement se passer de Shamar Nicholson. L’absence du Jamaïcain, qui devrait pouvoir être aligné ce samedi à Courtrai avec un masque, n’explique certes pas à elle seule le mutisme face aux Malinois. Mais elle a souligné la limite actuelle de certaines alternatives.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Après la défaite du Sporting dimanche soir, le nom de Shamar Nicholson revenait comme une rengaine dans les commentaires. Rarement, un joueur aura brillé si fort par son absence. « On aurait été tous contents si Nicholson avait joué. Mais il n’a pas joué et on ne va pas chercher d’excuse là où il n’y en a pas », jugeait cependant Edward Still. De fait, le Sporting a déjà évolué plusieurs fois cette saison sans son Jamaïcain. Cela ne l’avait pas empêché de tromper la défense ostendaise à trois reprises. Plus récemment, à Gand, durant la première heure de jeu, les Carolos avaient inscrit 2 buts (victoire 2-3 au final) tandis que leur buteur restait sur le banc.

Mais il faut reconnaître que, face à un bloc malinois bien en place, certaines alternatives ont peut-être montré leurs limites, que certains observateurs avaient soulevées à l’occasion d’un mercato carolo exempt de renforts dans ce secteur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs