Accueil Monde Union européenne

Allemagne: négociations pour un «ménage à trois» à la chancellerie

Le parti libéral (FDP) et les écologistes vont jouer les arbitres dans la succession d’Angela Merkel. Les négociations pour la formation d’un gouvernement et l’élection d’un nouveau chancelier devraient durer plusieurs mois.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Une chose est presque sûre dans ces folles élections allemandes : les écologistes et les libéraux (FDP) participeront au gouvernement. Et au final, ce sont eux, les partenaires juniors, qui dicteront leurs conditions et choisiront le chancelier le plus apte, selon eux, à gouverner l’Allemagne de l’après-Merkel.

Une première en Allemagne

Les candidats du SPD et de la CDU ayant réclamé – sans majorité – la chancellerie, ils offrent aux « petits » partis le rôle de faiseurs de roi. FDP et Verts se prononceront soit pour le conservateur Armin Laschet, qui a essuyé dimanche la plus grande défaite de l’histoire de la droite (24,1 %), soit pour le social-démocrate Olaf Scholz (SPD), vainqueur à l’arraché de la gauche traditionnelle allemande (25,7 %).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs