Accueil Société

Coronavirus: pourquoi Bruxelles reporte le Covid Safe Ticket au 15 octobre

Le cadre législatif pour la mise en application du pass sanitaire ne sera pas prêt à temps pour que les députés puissent le voter avant le 1er octobre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

On pensait qu’à Bruxelles, la question du pass sanitaire était réglée. Tout le monde avait plus ou moins intégré que dès ce vendredi, il faudrait présenter un Covid Safe Ticket (preuve de vaccination, test négatif ou preuve de guérison au covid de moins de six mois) pour manger au restaurant, aller au cinéma ou à la salle de sport. Surprise à quatre jours de son instauration attendue : il n’en sera rien. Ou du moins pas tout de suite.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Baeyens Remi, mercredi 29 septembre 2021, 12:34

    Il est un fait que la pauvre performance de la région bruxelloise en matière de vaccination est pénalisante pour l'ensemble des bruxellois. Nous sommes donc punis, malgré le nombre invraisemblable de 'ministres' qui devraient nous 'servir'. Nus sommes les plus taxés de la Belgique mais sommes aussi les moins bien servis. Qui voudrait encore habiter à Bruxelles ?

  • Posté par Robinson Richard, mercredi 29 septembre 2021, 8:47

    Ce qui a été très positif, c'est comment les régions de Belgique et le gouvernement fédéral depuis le début de la pandémie ont mis de côté leurs différences et sur COVID ont parlé d'une seule voix en s'adressant à un complexe virus avec beaucoup d'inconnus et utilisés des experts qui ont eux-mêmes fait de leur mieux. La santé des Bruxellois est prise entre ceux qui croient en leurs droits à la liberté mais sans obligations et ceux qui pensent savoir ce qu'est le COVID et où il ira, mais se trompent invariablement. Peut-être que chaque établissement privé devrait légalement indiquer s'il a besoin d'un pass Covid ou non, puis l'individu peut choisir d'entrer ou non. A cela s'ajoute soit que chaque personne non vaccinée doit s'acquitter d'une cotisation mensuelle supplémentaire aux mutualités médicales, soit que son utilisation des structures médicales, si covid positive, est à son entière charge.

  • Posté par Derweduez Michel, mardi 28 septembre 2021, 17:11

    A l'image de la Belgique et donc avec la lenteur de l'escargot.

  • Posté par Slezingher , mardi 28 septembre 2021, 11:38

    On ne peut absolument pas appeler l'ensemble des ministres bruxellois un gouvernement et particulièrement le président Vervoort et surtout Maron qui sont des gens sans la moindre initiative et courage politique et de décision au profit de la population!

  • Posté par Jeegers Claude, mardi 28 septembre 2021, 8:17

    Bruxelles se croit une région à part des autres, que ce soit pour le vaccin, ou tout autre choses. Pourquoi réagir comme ca? faut pas chercher à comprendre, c'est ca la triste mentalité des bruxellois.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs